Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a procédé mardi, à Koulamoutou, au lancement officiel du programme la « Gabonaise des réalisations agricoles et des initiatives des nationaux engagés (GRAINE) » dans la province de l’Ogooué-Lolo (sud-est).

Accompagné d’une délégation composée des membres du gouvernement, le Chef de l’Etat a remis les premiers agréments et titres fonciers aux différentes coopératives inscrites dans le cadre de ce programme.

Dans son allocution, Ali Bongo Ondimba, a rappelé sa détermination à mener le Gabon vers l’autosuffisance alimentaire :

« Je vous rappelle que le programme GRAINE a été pensé et décidé pour résoudre un grave problème dont souffre le Gabon à savoir : faut-il continuer à dépenser hors du pays chaque année 300 milliards de FCFA ou bien réorienter de si fortes sommes au bénéfice de nos populations si celles-ci se mettent désormais à produire de la nourriture pour le Gabon », a-t-il lancé.

Pour encourager davantage les membres des coopératives, le numéro un gabonais a annoncé le versement mensuel dès le mois de février prochain d’une somme de 100.000 FCFA sous forme d’avance et sous certaines conditions qui seront précisées avant le mois de février.

Tout en se félicitant des avancées enregistrées depuis le démarrage de ce programme en décembre 2014, le président de la République a souligné l’importance et la grandeur de ce projet qui a mobilisé en terme d’engins, soit 475, bien plus que le chantier du Transgabonais au milieu des années 70.

« Cette commande dépasse les besoins en engins lourds du chantier de construction du Transgabonais. Toute comparaison faite le programme GRAINE est aujourd’hui le plus grand chantier de notre pays après celui du chemin de fer ».

Comme ce fut le cas dans les autres provinces, il a remis en mains propres agréments et titres fonciers à 17 coopératives sur un total de 96 qui ont effectué le déplacement avant de visiter les sites agricoles de Ndjokale et de l’ex-mission de Lastourville.

Outre le lancement officiel de la phase opérationnelle du programme GRAINE. dans l’Ogooué-Lolo, Ali Bongo Ondimba a visité l’usine de transformation de bois de la Société de bois de Lastourville (SBL) située sur l’axe Koula-Moutou – Lastourville.

Cette société, qui a vu le jour grâce notamment à la mesure prise par le chef de l’Etat d’interdire l’exportation des grumes, s’est vue recevoir les encouragements de ce dernier.

Il a également remis un don de matériel sportif aux jeunes de Koula-Moutou en signe de soutien à la jeunesse de cette province très active dans le domaine sportif. L’échange avec les populations lors des audiences au palais présidentiel de Koula-Moutou a été le point final de cette première journée dans l’Ogooué-Lolo.

Le programme GRAINE touche aujourd’hui 4 provinces et a permis la création de 627 emplois directs et 489 emplois indirects.

Depuis son lancement par le chef de l’Etat en décembre 2014, la province de l’Ogooué-Lolo est la quatrième à accueillir ce programme après l’Ogooué Ivindo, le Woleu-Ntem, et la Ngounié.

Par ailleurs, depuis août dernier, 55 compatriotes inscrits dans le cadre du programme G.R.A.I.N.E. suivent une formation aux techniques agricoles en Malaisie pour une période de 4 mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here