La première vague de volontaires du Programme Graine, formés aux techniques agricoles, en Malaisie, sont rentrés samedi à Libreville où ont été accueillis à l’aéroport par le ministre de l’Agriculture, Mathieu Mboumba Nziengui.

Nantis d’un enseignement diplômant, théorique et pratique, les 54 bénéficiaires devront désormais assurer le rôle de superviseurs du développement de l’initiative de la Gabonaise des réalisations agricoles et initiatives des nationaux engagés (Graine), qui vise la mise en exploitation de plus de 200.000 hectares de terres arables et la formation de 2 500 techniciens agricoles pour atteindre l’autosuffisance alimentaire et faire du Gabon un pays exportateur de produits agricoles.

«En envoyant en Malaisie 54 Gabonais pour une formation dans le domaine de l’agriculture, le président de la République a voulu par là montrer l’intérêt qu’il porte à l’agriculture», a-t-il relevé, notant que la perspective est de parvenir à une autosuffisance alimentaire, donc à une sécurité alimentaire.

Visiblement heureux de leur séjour en Malaisie, les nouveaux techniciens agricoles ont eu pour principale difficulté la barrière de la langue. Ils ont toutefois étudié tout le processus de la chaine de production avec pour base de travail a été la culture du palmier à huile.

La formation de cette première vague d’agriculteurs montre la volonté du gouvernement d’associer les connaissances scientifiques à la mécanisation pour garantir une production agricole optimale.

La seconde vague sera, elle, constituée d’une soixantaine de femmes. Le départ est prévu au cours des premiers mois de l’année 2016. Ce sont 2 500 gabonais au total qui devront bénéficier de cette offre de renforcement des capacités au compte du partenariat public-privé entre l’Etat gabonais et la société Singapourienne Olam.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here