Vœux au président de la République : Ali Bongo Ondimba appelle à la fin des privilèges et à l’égalité des chances

Lors de la cérémonie de présentation des vœux au couple présidentiel mardi, le président Ali Bongo Ondimba a félicité les forces vives de la nation pour les efforts accomplis en 2015, les a exhortant à œuvrer davantage pour la fin des privilèges, l’égalité des chances, la promotion de l’emploi des jeunes, des femmes et la transition d’une économie de rente vers une économie de production.

Aux diplomates, militaires, gendarmes et policiers, gouvernement, institutions républicaines, confessions religieuses, syndicats, patronat, médias et personnels de la présidence, allés tour à tour présenter leurs vœux au président et à la première dame, Ali Bongo Ondimba les a rassurés de la tenue des élections présidentielle et législatives de 2016, dans les délais constitutionnels, et un climat de paix et de cohésion nationale, consacrant le Conseil national de la démocratie (CND) comme le seul et unique cadre de la concertation entre acteurs politiques.

Le président a rappelé à chacun à ses responsabilités.

« Je demande au gouvernement de prendre les mesures nécessaires pour la mise à disposition de moyens conséquents afin de respecter le triptyque un homme, une mission, des moyens », a souligné le président qui a félicité les soldats en mission au plan national et à l’étranger, en Centrafrique notamment pour l’honneur qu’ils font au Gabon.

Face aux gradé de l’Armée gabonaise, le président à fustigé « une faute très sérieuse, inacceptable » : la non-mise à disposition de l’ensemble des moyens prévus pour les forces de défense et de sécurité, indiquant la nécessité de renforcer les effectifs de la police et de la gendarmerie par un recrutement de qualité.

Ali Bongo Ondimba a par ailleurs invité le Commandant-en-chef de la Police « à mettre un terme au comportement négatif des policiers sur la voie publique ».

Dans un contexte économique tendu par un baril de pétrole qui, au fil des mois, a perdu 70% de sa valeur, et alors que les attentes citoyennes demeurent légitimement élevées, Ali Bongo Ondimba a estimé « absolument nécessaire d’améliorer la gouvernance des services publics qui doivent, plus que jamais, être au service des usagers », jugeant « inadmissible qu’une administration reste indifférente aux problèmes de nos compatriotes. Ces fonctionnaires n’ont pas leur place parmi vous ».

Afin d’éviter que les plus fragiles subissent encore plus la mauvaise conjoncture pétrolière, le président de la République a demandé au gouvernement « de proposer les mesures qui permettent de réduire sensiblement les dépenses de fonctionnement de l’Etat». Constatant des retards sur un certain nombre de programmes, et particulièrement sur celui des logements, il a fixé un objectif clair : «Vous devez les rattraper pour respecter vos engagements, car nos compatriotes attendent des résultats ».

Le gouvernement a été instruit de renforcer la diversification de l’économie, en offrant un cadre favorable à la compétitivité et de réduire les dépenses liées au fonctionnement tout en préservant le pacte social : l’ensemble des politiques mises en place pour offrir à tous les mêmes droits et les mêmes chances de réussite notamment la formation, l’emploi et la santé et la mise en œuvre des nouveaux mécanismes pour améliorer la pension retraite.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Covid-19 : l’impérieuse évaluation de la riposte

La 4e édition de la Journée nationale de l'évaluation (célébrée chaque 30 mai au Gabon) est passée sous silence, en raison du nouveau coronavirus....

Madeleine Berre : Le Bilan d’étape des réformes engagées

Nommée au ministère de l’Emploi, de la Fonction Publique, du Travail, de la Formation professionnelle, chargé du Dialogue social, le 12 janvier 2019, Madeleine...

Covid-19 : Estelle Ondo indexe la violation des libertés quant à la fermeture des églises

La prolongation de la fermeture des lieux des culte décidée par le gouvernement en raison du Covid-19 est résolument une violation des libertés, selon...

Prise en charge du ticket modérateur : Ali Bongo béni par les Gef

Effective depuis le 27 avril, la prise en charge du ticket modérateur des Gabonais économiquement faibles (Gef) est une véritable bouffée d’oxygène sanitaire. Les...

Parlement : Trois nouveaux textes adoptés au Sénat

C'était au cours d'une séance plénière, présidée par Mme Lucie Milebou Aubusson-Mboussou. En présence de plusieurs membres du gouvernement. Entre autres, le ministre d'État...

Owendo : kits alimentaires de Bongo Valentin au 2e arrondissement

Les habitants du 2e arrondissement de la commune d'Owendo reçoivent, depuis lundi, des kits alimentaires, don du Coordonnateur général des Affaires présidentielles, Nourredin Bongo...

Suivez-nous!

1,335FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Covid-19 : Le Gabon en phase critique de l’épidémie

Selon le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (Copil), le pays est en phase...

Covid-19 : la vie prend-elle le pas sur les mesures barrières ?

Doit-on parler d'inconscience, d'irresponsabilité, d'insouciance ou d'imprudence des populations au moment où, un peu partout, en dépit de la nécessité de respecter les mesures...

Covid-19 : communication et sanction doivent aller de pair

Les multiples sorties auxquelles se livrent les autorités administratives jouant un rôle de premier plan dans la lutte contre la propagation du Covid-19, ressemblent...

Gabon | Investissement : Vous pourrez désormais créer votre entreprise en ligne !

Dans le cadre de l’amélioration de son climat des affaires après la perte de précieux points dans les derniers classements du rapport Doing Business,...

Total Gabon : 30 milliards de dividende payables à partir du 11 juin

Les actionnaires de Total Gabon percevront à partir du 11 juin prochain leur dividende net d’impôts au titre de l’exercice 2019 de 11 dollars...