Le programme La Gabonaise des réalisations agricoles et des initiatives des nationaux engagés (GRAINE) prévoit ses premières récoltes de produits maraîchers (piment et tomates) dans la province du Woleu-Ntem (nord) pour les mois d’avril et mai prochain, rapporte lundi, l’envoyé spécial de l’AGP.

«Les produits agricoles comme la tomate, le piment ont un cycle de développement de quatre mois. A cet effet, nous disons que les premières récoltes auront lieu en mai », a affirmé le coordonnateur provincial du programme GRAINE du Woleu Ntem Serge Ndong.

Au total 739 hectares de terre déjà aménagées sur l’ensemble des plantations reparties au niveau des cinq département que compte la province du Woleu Ntem, dans le cadre de ce programme.

Hormis Bitam où Olam Gabon partenaire de l’Etat dans cet ambitieux projet agricole, développe des plantations d’hévéas, les localités d’Oyem, Mitzic et Minvoul ont été spécialisées dans la culture du manioc, de la banane, du piment et de la tomate.

En effet, la visite guidée sur certaines plantations situées dans les villages d’Adzobikat, Akok Barrage et bien d’autres a permis de constater la poussée des plantes, alors que d’autres sont en phase de terrassement.

Dans cette perspective, il est prévu un ensemencement de 150.OOO à 180.000 tonnes de boutures de manioc repartis par lots de 15 hectares.

Ces estimations offriront à terme une production de près de 525 tonnes, et 630 tonnes de manioc sur chaque lot, indique-t-on.

La ville d’Oyem a été choisie pour la fabrication des plants de bonnes factures. On y trouve des serres de quatre produits agricoles, qui passent un certain temps avant d’être mis en terre au niveau des plantations.

Le programme GRAINE lancé en décembre 2014, par le président gabonais, Ali Bongo a véritablement pris corps dans la province du Woleu-Ntem où des nombreux villageois sont intéressés, a-t-on constaté.

Le responsable du programme pour le Woleu-Ntem a exhorté les jeunes à prendre une part active dans ce projet générateur des revenus certains.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here