Michel Martelly, président haïtien. REUTERS/Hannibal Hanschke/Files

Haïti et le vide du pouvoir qui menace de s’installer le 7 février 2016 : c’est à cette date que le mandat de l’ancien président, Michel Martelly, doit se terminer. Et il l’a confirmé hier (4 février) : il quittera bien le pouvoir ce jour-là. Sans pour autant qu’une solution n’ait été trouvée puisque les élections sont toujours reportées jusqu’à nouvel ordre.

Michel Martelly avait d’abord annoncé qu’il resterait en fonction jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée, ce qui avait provoqué la colère de l’opposition…

Hier en tout cas, le bientôt ancien président inaugurait le nouveau bâtiment du ministère de l’Intérieur, détruit par le séisme de 2010. Son discours avait des allures d’adieu.

Avec Amélie Baron, notre correspondante en Haïti.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here