Raymond Ndong Sima, candidat de la rupture

Durant sa déclaration, Raymond Ndong Sima se croyait parfois comme dans un amphithéâtre en face des étudiants @ Gabonactu.com

L’ancien Premier ministre, Raymond Ndong Sima, 61 ans, a annoncé samedi dans un meeting à Libreville au collège Tchoréré qu’il est le candidat de la rupture avec l’ordre constitutionnel actuel.

« Chasser Ali Bongo Ondimba du pouvoir ne suffira pas. Il faudra une cassure, une rupture », a-t-il dit devant une foule peu nombreuse mais un beau parterre de leaders politiques de l’opposition venus le soutenir.

La rupture, selon Ndong Sima commencera pas l’adoption d’une nouvelle constitution car l’actuelle est hyper mauvaise et inadaptée pour une société moderne, a-t-il dit. « Ça doit changer maintenant », a-t-il hurlé du haut de son podium.

Économiste, Ndong Sima a promis relancer la croissance économique. Créer plus d’emplois pour les jeunes, réduire l’âge de départ à la retraite de 60 à 55 ans.

Pour les célèbres Gabonais économiquement faibles (GEF), Raymond Ndong Sima promet plus de solidarité nationale.

Son programme politique accorde également une place capitale à l’intégration sous régionale. Il a déploré la posture actuelle du Gabon pas trop favorable à une véritable intégration sous régionale.

Il veut s’inspirer de l’Union Européenne qui est partie de 8 à 28 pays actuellement. « Ca créé un très grand marché », a-t-il lancé à la foule.

Ancien Premier ministre sous l’actuel président gabonais Ali Bongo Ondimba de février 2012 à janvier 2014, Raymond Ndong Sima brigue le fauteuil présidentiel pour la première fois. Démissionnaire du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), il sera candidat indépendant.

« Je gagnerai parce qu’on ne s’engage pas dans une bataille pour perdre… Les gabonais voterons pour moi parce que j’ai un meilleur projet de société que je détaillerai dans les prochains jours », a-t-il soutenu dans une interview après sa déclaration officielle.

Antoine Relaxe

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Le Gabon face au Covid-19 : Le Dr Adrien Mougougou douche l’optimisme d’Ali Bongo

Le Gabon a certes construit ou rénové des hôpitaux, acheté du matériel ces dernières années, mais cela ne suffit pas pour une riposte efficace...

Suicide manqué de Brice Laccruche en prison : Du flou gaussien et des questions

Brice Laccruche Alihanga aurait tenté de suicider le 21 mai à la prison centrale de Libreville où il détenu depuis décembre 2019 pour détournements...

Conseil interministériel : Neuf projets de textes législatifs et règlementaires examinés

L’équipe conduite par Julien Nkoghe Bekale a mis à profit la célébration de l’Ascension pour passer au crible plusieurs projets de textes législatifs et...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Covid-19 : dangereuses négligences des gestes barrières dans l’arrière-pays

À l’intérieur du pays, le Covid-19 semble désormais accélérer sa vitesse de contagion. Malgré ce fait, les populations affichent une certaine négligence dans l'hinterland....

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Recensement des agents publics : la deuxième phase en cours

La deuxième phase de l'opération de recensement biométrique des agents publics est effective depuis le début de la semaine en cours. Cette phase est essentiellement...

L’armée française dément avoir importé des vaccins au Gabon

En pleine pandémie de coronavirus, les réseaux sociaux s’étaient enflammés, mi-mai, suite à l’arrivée par avion français d’une boîte avec inscription “sérums, réactifs et...