Le président Denis Sassou-Nguesso cumule 32 ans de pouvoir à la tête du Congo-Brazzaville.

Selon des résultats officiels, le président sortant Denis Sassou-Nguesso remporte la présidentielle congolaise du 20 mars dès le premier tour avec 60,39% des voix, a annoncé jeudi le ministre de l’Intérieur Raymond Zéphyrin Mboulou. Guy-Brice Parfait Kolélas arrive deuxième, suivi du général Jean-Marie Michel Mokoko.

Avec AFP,

C’est confirmé. Le président sortant Denis Sassou-Nguesso est réélu dès le premier tour avec 60,39% des voix. Le ministre de l’Intérieur, Raymond Zéphyrin Mboulou, a annoncé les résultats de la présidentielle du 20 mars à la télévision nationale congolaise en plein milieu de la nuit ce jeudi.

Guy-Brice Parfait Kolélas arrive deuxième avec un score de 15,05%, suivi du général Jean-Marie Michel Mokoko qui obtient 13,89% des suffrages. On ne connaît pas encore les résultats des six autres candidats qui concouraient.

Mercredi, ces deux candidats avaient contesté les résultats partiels publiés la veille par la Commission nationale électorale indépendante (CNEI), qui donnaient le président sortant en tête avec 67% des voix.

Dimanche, le scrutin s’était déroulé en l’absence de télécommunications dans tout le pays, pour des raisons de « sûreté générale » avait déclaré les autorités.

Denis Sassou-Nguesso, 73 ans, cumule 32 ans de pouvoir à la tête du Congo-Brazzaville. Sa candidature à un nouveau mandat avait été rendue possible par un changement de Constitution fin 2015, qualifié de « coup d’Etat constitutionnel » par ses opposants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here