Dans le cadre de son Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE), le Gabon a érigé le développement des Technologies de l’Information et de la Communication au rang des priorités. Il s’attèle à la construction d’une infrastructure numérique compétitive qui sera l’un des moteurs principaux de croissance économique du pays. L’orientation stratégique et sectorielle des TIC au Gabon porte vers le développement du numérique, ce qui permet aux populations d’accéder à des services dits «innovants».

Étant en charge de mettre en œuvre les infrastructures sécurisées de transmission haut débit, nécessaires au développement du « Gabon des services », l’Agence Nationale des Infrastructures Numériques et des Fréquences (ANINF) a mis en place plusieurs grands projets de modernisation de l’Etat, parmi lesquels :

-Le projet gouvernemental Réseau de l’Administration Gabonaise (RAG), qui consiste à bâtir un réseau de télécommunications destiné à améliorer le service public et à partager l’information administrative.

Il s’agit d’une infrastructure haut débit, fiable et sécurisée, qui repose sur des liaisons en fibre optique et en faisceaux hertziens sur l’ensemble du territoire national

-Le Programme e-éducation, apporte une nouvelle approche pédagogique dans le système éducatif gabonais. Ce programme qui vise d’une part à équiper les établissements scolaires, professionnels et universitaires en infrastructures numériques sur toute l’étendue du territoire national et d’autre part, il permet l’accès aux outils et contenus académiques aux enseignants, chercheurs, apprenants et parents. De ce fait, un espace Collaboratif au sein du Système Educatif a été créé avec le logiciel X-GEST.

-En 2013, le Gabon a aussi procédé à la mise en service du passeport biométrique sécurisé. Ce dernier dispose d’une puce électronique dans laquelle sont enregistrées des informations et données personnelles du détenteur. Il s’agit d’une innovation qui s’inscrit dans le processus de « biométrisation » des documents en République Gabonaise tel que pensé dans le projet Identité Biométrique Officielle du Gabon (IBOGA).

Les gains de productivité engendrés par le développement du numérique et des e-services sont considérables. Tous les secteurs seront impactés : la santé, l’éducation, et même l’administration fiscale, avec le projet de télé procédures dénommé « e-tax ».

Démarré le 24 Janvier 2012, e-tax est un portail d’informations en ligne pour la Direction Générale des Impôts (DGI). Il permet aux contribuables d’échanger avec cette administration sans se déplacer : déclaration et plus tard paiement des impôts en ligne dans un cadre juridique conforme aux dispositions légales et réglementaires.

En juin 2015, le visa électronique ou « e-visa » entre en vigueur. Cette plate-forme en ligne, fiable et sécurisée : www.dgdi.ga, facilite les formalités d’entrée sur le territoire national aux étrangers. Cette simplification des formalités d’obtention de visas va, à n’en point douter, favoriser l’accroissement de l’attractivité du Gabon à l’étranger.

Le projet e-santé, mis en œuvre par le Ministère de la Sante, la CNAMGS et I’ANINF, vise l’amélioration des performances du Système National d’Information Sanitaire (SNIS) grâce, au renforcement de ses ressources humaines et financières, à la dématérialisation de ses services et informations, ainsi qu’à la modernisation des équipements et infrastructures des établissements de santé. L’e-santé offrira plus d’égalité et de facilité dans l’accès à des services de santé de meilleure qualité. Il apporte de réelles solutions aux problèmes de gouvernance sanitaire dans notre pays.

Ces projets d’e-services et d’infrastructures numériques marquent un tournant dans les efforts du Gouvernement à vulgariser les TIC auprès des populations. Ils permettront ainsi de réduire la fracture numérique et de maintenir le Gabon au rang de «pays de l’Afrique centrale le plus développé en matière de TIC ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here