Dans ce message vidéo, le Dr. Daniel Mengara, Porte -Parole de la dynamique 3e Voie/DTE et président du mouvement “Bongo Doit Partir-Modwoam”, lance un vibrant appel pour un sursaut national au Peuple gabonais, et notamment à l’Union Sacrée de l’Opposition, à l’Union Nationale, au Front Uni de l’Opposition pour l’Alternance, à la société civile et aux franges radicles de l’opposition qui partagent l’idéologie DTE (Destitution-Transition-Elections) en vue de l’organisation, sans plus tarder, d’une Assemblée Constituante au Gabon, qu’il présente comme la seule démarche mobilisatrice qui puisse amener à une insurrection immédiate au Gabon, donc à la destitution immédiate d’Ali Bongo par la force démocratique de la rue avant l’élection programmée d’août 2016.

Le Dr. Daniel Mengara présente un plan sommaire de comment organiser cette Assemblée et explique la manière dont cette Assemblée Constituante, qui nécessite un budget de 150 millions de F CFA, pourrait être financée par l’opposition elle-même.

Il explique, par exemple, que les candidats qui se présentent et qui ne pourront pas gagner l’élection si Ali Bongo est candidat, risquent de simplement aller perdre dans une élection perdue d’avance l’argent qu’ils auraient pu investir dans la destitution d’Ali Bongo, sachant que s’ils évincent Ali Bongo avant l’élection, ils se donnent en réalité les meilleures chances, sinon toutes les chances, de devenir président du Gabon.

Le Dr. Mengara donne en exemple le cas de figure où six candidats qui dépenseraient chacun, au minimum, 25 millions pour la caution et la 75 millions pour la campagne, soit 100 millions chacun au total, jetteraient ainsi à la poubelle la bagatelle de 600 millions de F CFA, ce qui dépasse largement les 150 millions nécessaires pour l’organisation de l’Assemblée Constituante. Par contre, s’ils choisissent d’investir les 25 millions de leur caution dans la caisse DTE, non seulement ils économiseraient les autres 75 millions qu’ils auraient perdu inutilement dans une campagne vouée à l’échec, mais ils permettraient, patriotiquement, de rassembler, à six seulement, les 150 millions nécessaires à l’organisation de l’Assemblée Constituante si chacun des six verse 25 millions à la caisse DTE. Le Dr. Mengara démontre ainsi comment six anciens pédégistes avec des moyens pourraient, en donnant chacun 25 millions, réunir les 150 millions nécessaires à l’évincement d’Ali Bongo.

Mais il poursuit en démontrant comment 10 anciens pédégistes nantis pourraient, dans la même lignée, rassembler les 150 millions en question en donnant chacun 15 millions, ce montant de contribution individuelle pouvant progressivement baisser s’ils sont plus nombreux à cotiser. Par exemple, le montant pourrait être réduit à 5 millions s’ils sont 30 à cotiser.

C’est dire, selon Daniel Mengara, que tous les espoirs sont encore permis, pourvu qu’il existe, au sein des leaders anciens pédégistes qui ont quelques moyens, un sursaut patriotique qui les mènerait à verser ces sommes dans la caisse DTE, permettant ainsi d’évincer Ali Bongo avant le mois d’août.

Service de Presse
Dynamique 3e Voie/DTE
https://www.latroisiemevoie.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here