Gabon : les manifestants veulent mettre fin « à un régime d’inégalités qui dure depuis 50 ans »

La victoire proclamée du président sortant Ali Bongo à l’élection présidentielle au Gabon a déclenché depuis deux jours des émeutes à Libreville la capitale. L’opposant Jean Ping et ses partisans contestent les résultats d’une élection qu’ils jugent truquée.

Michel Galy, politologue spécialiste de l’Afrique et chercheur au centre d’études sur les conflits à Paris, a estimé vendredi sur franceinfo que les manifestants veulent « mettre fin » au « despotisme » et « à un régime d’inégalités qui dure depuis 50 ans ».

Ces émeutes sont-elles différentes de celles de 2009 ?

« Derrière Jean Ping, il y a ses partisans, ses proches mais aussi ceux de l’opposition classique qui se sont ralliés à lui et sans doute la partie la plus pauvre de la population qui veut tout simplement mettre fin, non seulement au despotisme, mais à un régime d’inégalités qui dure depuis 50 ans, Bongo père et Bongo fils »

Cette violence est-elle spontanée ou téléguidée par les deux camps ?

« Du côté de Bongo, c’est tout simplement l’armée et la police, ce sont les forces de répression, donc téléguidées elles le sont certainement. Du coté de Jean Ping, c’est beaucoup plus difficile. Le régime tend à criminaliser les manifestations, mais ce sont des manifestations politiques. Qu’il y ait des casseurs et des pilleurs, c’est possible mais l’ensemble des manifestants, ce sont des opposants politiques.  »

Est-ce que cette élection a été truquée ?

« Le problème c’est la province d’origine de la famille de Bongo qui sont de Haut-Ogooué où il y a un soi-disant taux de participation à 100% et 98 % pour Ali Bongo. Ce qui est impossible de l’avis de tous. Quand c’est la France, l’Union européenne et les Etats-Unis qui réclament le recomptage des voix, cela fait sourire les observateurs car dans la crise de la Côte d’Ivoire, on l’a refusé. C’est sans doute instrumentalisé par les puissances extérieures ».

La crise au Gabon ne sonne-t-elle pas la fin de la Françafrique ?

« Chaque fois on dit la Françafrique c’est avant, c’est fini, et il va y avoir autre chose mais malheureusement, on constate que c’est une structure de dépendance, de violence, de coercition qui persiste. Je ne vois pas pourquoi cela s’arrêterait sauf s’il y a des forces d’opposition à la fois en France et en Afrique subsaharienne qui mettent fin à ce système ».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Covid-19 : l’impérieuse évaluation de la riposte

La 4e édition de la Journée nationale de l'évaluation (célébrée chaque 30 mai au Gabon) est passée sous silence, en raison du nouveau coronavirus....

Madeleine Berre : Le Bilan d’étape des réformes engagées

Nommée au ministère de l’Emploi, de la Fonction Publique, du Travail, de la Formation professionnelle, chargé du Dialogue social, le 12 janvier 2019, Madeleine...

Covid-19 : Estelle Ondo indexe la violation des libertés quant à la fermeture des églises

La prolongation de la fermeture des lieux des culte décidée par le gouvernement en raison du Covid-19 est résolument une violation des libertés, selon...

Prise en charge du ticket modérateur : Ali Bongo béni par les Gef

Effective depuis le 27 avril, la prise en charge du ticket modérateur des Gabonais économiquement faibles (Gef) est une véritable bouffée d’oxygène sanitaire. Les...

Parlement : Trois nouveaux textes adoptés au Sénat

C'était au cours d'une séance plénière, présidée par Mme Lucie Milebou Aubusson-Mboussou. En présence de plusieurs membres du gouvernement. Entre autres, le ministre d'État...

Owendo : kits alimentaires de Bongo Valentin au 2e arrondissement

Les habitants du 2e arrondissement de la commune d'Owendo reçoivent, depuis lundi, des kits alimentaires, don du Coordonnateur général des Affaires présidentielles, Nourredin Bongo...

Suivez-nous!

1,335FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Covid-19 : Le Gabon en phase critique de l’épidémie

Selon le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (Copil), le pays est en phase...

Covid-19 : communication et sanction doivent aller de pair

Les multiples sorties auxquelles se livrent les autorités administratives jouant un rôle de premier plan dans la lutte contre la propagation du Covid-19, ressemblent...

Gabon | Investissement : Vous pourrez désormais créer votre entreprise en ligne !

Dans le cadre de l’amélioration de son climat des affaires après la perte de précieux points dans les derniers classements du rapport Doing Business,...

Total Gabon : 30 milliards de dividende payables à partir du 11 juin

Les actionnaires de Total Gabon percevront à partir du 11 juin prochain leur dividende net d’impôts au titre de l’exercice 2019 de 11 dollars...

Coronavirus au Gabon : point journalier du 2 juin 2020

Gabon Matin vous livre le point journalier du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon...