Gabon : Ali Bongo accuse à son tour son rival de fraudes

VIDÉO – Le président, dont la réélection est contestée, a affirmé mercredi qu’il n’y aurait de nouveau décompte des suffrages qu’en cas de saisine de la Cour constitutionnelle. Selon lui, six personnes possédant les nationalités française et gabonaise ont été arrêtées durant les heurts.

Son pays est toujours sous tension mais Ali Bongo cherche à rassurer. Le président gabonais, dont l’annonce de la réélection a provoqué des émeutes, s’est dit «serein» mercredi matin. Le responsable africain s’exprimait pour la première fois dans les médias français (RTL, Europe 1 et RFI) depuis le scrutin du 27 août. «Le chaos ne va pas s’installer; les Gabonais ont repris le chemin du travail», a-t-il affirmé sur RTL, reprochant à son opposant Jean Ping, qui revendique la victoire, d’avoir appelé à une grève générale. «Je serai le président de tous les Gabonais», a-t-il assuré, refusant néanmoins de s’engager à nommer Jean Ping comme premier ministre.

Mardi, l’Union européenne a dénoncé une «anomalie évidente» dans les résultats obtenus par Bongo dans son propre fief. Dans la province du Haut-Ogooué, selon les résultats officiels provisoires, où le président sortant a obtenu 95% des suffrages. Un résultat qui lui permet d’être réélu d’une courte tête (5594 voix d’avance). «Si on veut relever les anomalies, il faut être clair, équilibré et relever toutes les anomalies si on en a constaté», a pointé Ali Bongo, soupçonnant la mission d’observation de l’UE d’être partiale. «En matière de résultats, c’est curieux aussi qu’on ne regarde pas les résultats dans d’autres endroits du territoire où monsieur Ping a fait les 100 %», s’est il défendu sur RFI.

«La bi-nationalité ne saurait être un motif pour violer les lois et se comporter tel qu’ils l’ont fait»
Ali Bongo sur l’attitude présumée de ressortissants français

Le responsable a accusé son adversaire d’avoir orchestré des fraudes électorales. «Nous sommes devant un complot qui visait à truquer une élection et prendre le pouvoir par ce biais», a-t-il attaqué sur Europe 1. Il se dit prêt à ce que le Conseil constitutionnel recompte les voix et «confirme» son élection, et renvoie la responsabilité à Jean Ping. «En ce qui concerne le recomptage, ceci est prévu dans le cadre de la loi et se fait au niveau de la Cour constitutionnelle (…)», explique-t-il. L’opposition, qui a jusqu’à jeudi pour déposer un recours, estime que la Cour est «inféodée à la présidence.»

Sur le dossier sensible de la quinzaine de ressortissants français dont le Quai d’Orsay reste sans nouvelle, Ali Bongo a fait savoir qu’ils avaient participé aux manifestations, mais que seuls six d’entre eux ont été arrêtés. «Ils sont parmi tous ceux qui ont cassé et pillé, et donc ils ont été arrêtés dans ce cadre-là. Sur le territoire gabonais, nous reconnaissons d’abord la nationalité gabonaise, et pas une autre. Donc, dans ce cadre-là, ils sont traités comme tous les Gabonais. (…) La bi-nationalité ne saurait être un motif pour violer les lois et se comporter tel qu’ils l’ont fait. Si un Gabonais qui avait la nationalité française sur le territoire français commettait de tels actes, il serait arrêté.» Le camp de Jean Ping avance 50 à 100 morts liés aux émeutes, Ali Bongo a lui «déploré trois décès et une centaine de blessés».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Rapatriement des Gabonais de France : Les éclaircissements de Bilie-By-Nze

L’imbroglio né du non-retour d’une douzaine de Gabonais bloqués en France à cause de la pandémie de Covid-19 a amené le ministre des Affaires...

Le Gabon face au Covid-19 : Le Dr Adrien Mougougou douche l’optimisme d’Ali Bongo

Le Gabon a certes construit ou rénové des hôpitaux, acheté du matériel ces dernières années, mais cela ne suffit pas pour une riposte efficace...

Suicide manqué de Brice Laccruche en prison : Du flou gaussien et des questions

Brice Laccruche Alihanga aurait tenté de suicider le 21 mai à la prison centrale de Libreville où il détenu depuis décembre 2019 pour détournements...

Conseil interministériel : Neuf projets de textes législatifs et règlementaires examinés

L’équipe conduite par Julien Nkoghe Bekale a mis à profit la célébration de l’Ascension pour passer au crible plusieurs projets de textes législatifs et...

Riposte contre la Covid-19 : Ali Bongo assure que le Gabon est outillé

Convaincu de la motivation des professionnels de santé au bénéfice desquels il a créé et annoncé le paiement d’une «indemnité Covid-19» et comptant sur...

Loi sur les catastrophes sanitaires : Pinailleries politiciennes ?

Le gouvernement a-t-il enjambé les procédures ? S’est-il imprudemment avancé sur un terrain reconnu au seul président de la République ? Ayant choisi de...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Dépistage du Covid-19 : Le Laboratoire Pr Gahouma se lance ce vendredi

Censé produire 10 000 résultats issus des dépistages au Covid-19 effectués dans les différents centres du pays, le laboratoire d’analyse médicale installé au sein...

Heurts : la police arrête et libère des syndicalistes pour non-respect des gestes barrières

Suite à la violation de la disposition interdisant les regroupements de plus de 10 personnes par des partenaires sociaux hier devant le ministère de...

Front social : en route pour la concrétisation des recommandations du Forum de la Fonction publique

Destiné à apporter des solutions aux situations administratives des agents de l'État, ainsi que cela avait été énoncé lors du forum de la Fonction...

Covid-19 : le Gabon veut interdire l’usage de la chloroquine dans le traitement thérapeutique

Le ministre gabonais de la Santé, Dr Max Limoukou, a réuni jeudi à son cabinet le comité scientifique et Comité de pilotage du plan...

Gabon : les régies financières à la caisse malgré la baisse des recettes de l’État

Quelques jours après leur montée au créneau, les syndicats des régies financières ont obtenu gain de cause auprès du ministère de l’Économie et des...