La présidente de la Cour constitutionnelle gabonaise, Marie-Madeleine Mborantsuo

Les Gabonais sont toujours dans l’attente des résultats définitifs de la présidentielle du 27 août dernier. La Cour constitutionnelle devrait rendre son verdict au plus tard le 23 septembre.

Hier, les neufs juges de cette institution ont adressé au candidat Jean Ping un mémoire détaillant les irrégularités relevées par le candidat Ali Bongo Ondimba. L’avocat de Jean Ping, Maître Jean-Remy Banzanza dévoile le contenu de ce document transmis par la Cour constitutionnelle au micro d’Eric Topona.

En principe, la Cour constitutionnelle a jusqu‘à ce vendredi, 23 septembre pour donner une suite aux saisines des deux candidats arrivés en tête, lors de la présidentielle du 27 août dernier. Et selon, Maître Jean-Remy Banzanza, la Cour disposerait encore d’un mois supplémentaire pour rendre son verdict, si elle estime n’être pas prête le 23 septembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here