Ali Bongo Ondimba échangeant avec Alain Ditona à la suite de la visite de la maison témoin d’ Avorbam, le 3 novembre 2016. © Gabonreview

Le président Ali Bongo a effectué une visite, ce 3 novembre, des logements «Les Bougainvilliers» situés à Avorbam, au nord de Libreville, où la Caisse des dépôts et Consignation (CDC) a financé la construction de 220 appartements sur 15 immeubles.

Projet de 220 appartements réalisés sur une surface de 3,5 hectares comportant les immeubles de type A et B, les réalisations immobilières «Les Bougainvilliers», ont été visitées ce 3 novembre par le chef de l’Etat. Situé à Avorbam, au nord de Libreville, le projet a été lancé en 2014 par la Caisse des dépôts et Consignation (CDC).

Ces logements viennent ainsi étoffer l’offre en termes de logements promis par le chef de l’Etat aux Gabonais en 2009, à l’entame de son premier mandat. «Le gouvernement est à la tâche pour veiller à ce que nous ayons un logement qui soit accessible à tous. Je suis venu voir les réalisations faites par la Caisse des dépôts, fruit d’un partenariat avec une entreprise marocaine», a déclaré Ali Bongo.

Les résidences Les Bougainvilliers à Avorbam, et séjour de la maison témoin, le 3 novembre 2016. © Gabonreview
Les résidences Les Bougainvilliers à Avorbam, et séjour de la maison témoin, le 3 novembre 2016. © Gabonreview
«J’étais déjà venu voir ce chantier à son début. Je suis encore venu pour constater qu’il est terminé et qu’il s’agit de belles réalisations», a poursuivi le chef de l’Etat, reconnaissant cependant que la problématique du logement restait d’actualité. «Vous le savez, il faut des logements qui soient au niveau de tous les Gabonais. Que ce soit des logements sociaux ou des logements de standings; cela est important et nous avons une politique volontariste», a affirmé le président.

Pour le chef de l’Etat : «Nous sommes en train de faire en sorte que tous les obstacles qui ne nous ont pas permis d’aller plus jusqu’à ce moment puissent être levés. Cela reste un des objectifs du gouvernement». Donnant plus de précisions sur ces maisons, l’Administrateur-directeur général de la CDC a relevé qu’elles sont destinées à tous Gabonais, même si le montant n’a été communiqué.

«Nous allons probablement passer à une location-vente, si le programme de vente, tel que nous l’avons imaginé ne se déroule pas comme nous le voulons», a précisé Alain Ditona, sans donner de détails sur le programme imaginé. Les immeubles de type A, 5 au total occupent une surface globale de 2325m2 pour 55 appartements.

Ceux de type B, au nombre de 10, conservent un espace de 5250m2 et disposent de 165 appartements. Dotés de balcons, ces appartements vont de 96 à 143 m2. Le site dispose des espaces verts, des parkings sécurisés, des écoles à proximité, entre autres, commodités. Ce projet résulte d’une alliance entre la CDC et la société T2G, filiale de la société TGCC, leader de la construction au Maroc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here