Afrique du Sud: le Parlement rejette une motion de défiance contre Jacob Zuma

Le président sud-africain Jacob Zuma a échappé jeudi sans surprise à une nouvelle motion de défiance déposée au Parlement par l’opposition, malgré les critiques croissantes suscitées, y compris dans son camp, par les affaires de corruption qui le visent.

Au terme d’une séance électrique, le Congrès national africain (ANC) de Jacob Zuma, qui dispose d’une confortable majorité absolue parmi les députés, a fait barrage au texte visant son chef, rejeté par 214 voix contre 126.

A la tribune du Parlement, le chef de l’Alliance démocratique (DA, centre droit) a ouvert les débats en lançant une violente diatribe contre le président, au pouvoir depuis 2009. « Aujourd’hui, nous pouvons choisir la corruption ou nous pouvons choisir l’avenir de ce pays (…) Nous pouvons choisir de laisser un homme s’enrichir ou aider des millions de gens à se libérer de la pauvreté », a déclaré Mmusi Maimane.

Un rapport explosif

Le texte rejeté jeudi a pour origine la publication la semaine dernière d’un rapport de la médiatrice de la République, qui a illustré par le menu l’influence exercée sur le gouvernement par la richissime famille Gupta, avec la complicité du président. Entre autres exemples, ce document affirme que les Gupta ont offert un pot-de-vin de 40 millions d’euros au vice-ministre des Finances Mcebisi Jonas, qu’il assure avoir refusé.

Un rapport vient s’ajouter à la longue liste des affaires qui ont défrayé la chronique de la présidence Zuma, à commencer par celle des travaux effectués avec de l’argent public dans sa résidence privée qui l’a contraint à rembourser 500 000 euros.

« désastre post-colonial »

« Ce que nous vivons en ce moment en Afrique du Sud, c’est un désastre post-colonial qui s’appelle M. Jacob Zuma », a lancé jeudi un député des Combattants pour la liberté économique (EFF, gauche radicale), Floyd Shivambu. Très virulent, il n’a pas hésité à comparer M. Zuma à d’autres autocrates africains célèbres comme Joseph Mobutu ou Idi Amin Dada.

L’ANC a rejeté ces accusations par la voix de la ministre de l’Eau Nomvula Mokonyane, qui a accusé l’opposition de vouloir « distraire l’ANC (…) de sa tâche de relever les défis de la pauvreté, le chômage et l’inégalité ».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Madagascar: le président se rend à Tamatave, particulièrement touchée par le coronavirus

Madagascar connaît actuellement une flambée de cas de Covid-19, particulièrement à Tamatave, la 2e ville du pays, où le personnel soignant manque de moyens....

Le Gabon et Sao Tomé s’accordent sur la délimitation de leur frontière maritime

Les députés gabonais réunis en séance plénière, le 11 mai 2020, ont ratifié le traité sur la délimitation de la frontière entre le Gabon...

« Le Problème de l’Afrique est fondamentalement un problème de gouvernance » – Dr. Daniel Mengara

00:30:01
Le Dr. Daniel Mengara, Professeur d'études francophones et de sciences politiques (Afrique) à Montclair State University dans le New Jersey, et président du mouvement...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Covid-19 : dangereuses négligences des gestes barrières dans l’arrière-pays

À l’intérieur du pays, le Covid-19 semble désormais accélérer sa vitesse de contagion. Malgré ce fait, les populations affichent une certaine négligence dans l'hinterland....

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Recensement des agents publics : la deuxième phase en cours

La deuxième phase de l'opération de recensement biométrique des agents publics est effective depuis le début de la semaine en cours. Cette phase est essentiellement...

L’armée française dément avoir importé des vaccins au Gabon

En pleine pandémie de coronavirus, les réseaux sociaux s’étaient enflammés, mi-mai, suite à l’arrivée par avion français d’une boîte avec inscription “sérums, réactifs et...