Le Premier ministre gabonais Emmanuel Issoze-Ngondet © STEVE JORDAN / AFP

C’est avec une écrasante majorité que la Représentation nationale a accordé sa confiance au gouvernement conduit par Emmanuel Issoze Ngondet, le jeudi 10 novembre 2016 au Palais Léon Mba, siège de l’Assemblée nationale.

En effet, le programme de politique générale décliné par le Premier ministre a recueilli 102 voix pour 4 voix contre, 1 abstention et 1 nul sur un collège électoral comptant 108 votants.

Discours de politique générale du PM – Issozé-Ngondet

C’est donc un quitus franc et total que les députés ont donné à Emmanuel Issoze Ngondet afin qu’il traduise en actes, toutes les mesures et toutes les réformes qu’il a annoncées dans son programme des 100 premiers jours.

Ce vote de confiance accordé au Premier ministre et à toute son équipe, donne désormais les mains libres au gouvernement, conformément aux dispositions de la constitution du pays, pour qu’il réponde « aux aspirations profondes des Gabonais ».

Au Gabon, l’exercice de déclaration de politique est courant depuis de nombreuses années. Notamment au lendemain de la Conférence nationale de 1990, qui avait permis l’ouverture démocratique dans le pays. La pratique voudrait que, après sa nomination, le chef du gouvernement expose de façon solennelle les grands axes de son programme de gouvernement et les principales mesures qu’il souhaite mettre en œuvre.

S.A.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here