Bruno Ben Moubamba : «je combats le système Bongo-PDG»

Lors d’une rencontre avec les squatters de Bikélé et d’Angondjé, le lundi 14 novembre, le vice-Premier ministre, chargé de l’Urbanisme, de l’Habitat social et du Logement, a voulu «dire qui il est» et pourquoi il a accepté d’entrer au Gouvernement.

Le vice-premier ministre vient de faire une sortie qui lézarde le principe de la solidarité gouvernementale. Au cours d’une réunion portant sur déguerpissement des squatters d’Alhambra (Agondjé) et de Bikélé qui font de la résistance, Bruno Ben Moubamba a laissé échapper ses convictions.

S’il a bien commencé par affirmer que «force doit rester à la loi, qu’il est pour la dictature de la loi, et que tout sera fait pour que les squatters quittent les lieux». Bruno Ben Moubamba a pris la décision d’accorder un délai supplémentaire de 15 jours à tous les squatters, c’est-à-dire jusqu’au 30 novembre. «Au-delà de cette date, a-t-il précisé, les squatters seront déguerpis par la force publique». Précisant qu’il sort lui aussi des mapanes, il a dit ne pas comprendre pourquoi de nombreux compatriotes s’obstinent à ne pas respecter la loi.

Mais sans trop savoir pourquoi, l’ancien candidat à l’élection présidentielle a saisi cette occasion pour dire ses «quatre vérités» à l’assistance. D’abord, il ne vendra aucune terre pour s’enrichir. Pas gêné du tout que sa ministre déléguée soit membre du Parti démocratique gabonais (PDG), Bruno Ben Moubamba a asséné des coups : «je ne suis pas PDGiste, je ne suis pas venu au gouvernement pour être milliardaire dans six mois, je le dis devant les médias, je n’ai pas cette culture-là ; ce n’est pas le gouvernement qui me nourrit, je suis au gouvernement au moment où les vaches sont maigres ; je suis au gouvernement parce que j’ai vu que mon pays était en danger, les opposants que les Gabonais suivent veulent faire couler le sang pour parvenir au pouvoir, moi je ne suis pas de ceux-là, mais je combats le système Bongo-PDG qui a fait du tort à ce pays».

Le numéro deux du gouvernement est-il allé plus loin dans ses propos ou c’est pour bien se démarquer du pouvoir et sauvegarder ses oripeaux d’opposant.

«Il s’agit vraisemblablement d’un dérapage contrôlé, mais cette sortie de route peut lui coûter cher», estime un des directeurs généraux ayant pris part à la réunion.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Parlement : Trois nouveaux textes adoptés au Sénat

C'était au cours d'une séance plénière, présidée par Mme Lucie Milebou Aubusson-Mboussou. En présence de plusieurs membres du gouvernement. Entre autres, le ministre d'État...

Owendo : kits alimentaires de Bongo Valentin au 2e arrondissement

Les habitants du 2e arrondissement de la commune d'Owendo reçoivent, depuis lundi, des kits alimentaires, don du Coordonnateur général des Affaires présidentielles, Nourredin Bongo...

Gabon : la descente aux enfers de Brice Laccruche Alihanga

Depuis six mois, Brice Laccruche Alihanga est incarcéré à la prison de Libreville. Après avoir tenu les rênes du pays, l’ancien directeur de cabinet...

Covid-19 : L’opposition se dote d’un comité de crise

S’invitant dans la lutte contre la propagation du Coronavirus au Gabon, 12 partis politiques de l’opposition ont mis sur pied un comité de crise....

La CNR aux tribalistes : «Partez, mais ne brûlez pas le Gabon !»

Disant craindre pour le Gabon après les discours de haine aux relents tribalistes diffusés sur les réseaux sociaux ces derniers jours, visant notamment son...

Chantage à l’enregistrement téléphonique : Mike Jocktane traduit Lanlaire en justice

Ange Landry Mbeng dit Lanlaire vient d’être traduit en justice en France par Mike Jocktane. Dans un communiqué, publié sur Facebook le 28 mai,...

Suivez-nous!

1,336FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Confinement et Covid-19 : mi-juin, le début de la fin du cauchemar ?

Le pic du Covid-19 est espéré pour la mi-juin au Gabon, marquant ainsi le début de la fin la terrible pandémie. Un espoir qui...

Deux nouveaux décès suite au coronavirus au Gabon

Le bilan de la pandémie du Coronavirus ne cesse de s’alourdir au Gabon. De 15 morts vendredi dernier, le nombre de décès est rapidement...

Coronavirus : 1er cas positif à Mouila

Mouila, capitale provinciale de la Ngounié dans le sud du Gabon a enregistré son premier cas positif au Covid-19 ce samedi, a annoncé le...

Alerte à l’escroquerie : «Coffre 2 Lux» est au Gabon, «Crowd1» arrive

Toujours la même mise en scène : une promesse de gains rapides, des investisseurs avides et peu regardant sur un actif dont tout le...

Covid-19: Le Dr Limoukou, les soldats sanitaires et le protocole thérapeutique

Le ministre de la Santé a rencontré, le 29 mai au Centre hospitalier universitaire de Libreville, le personnel de santé engagé en premières lignes...