Le gouvernement gabonais empruntera 200 millions d’euros soit 131 milliards de FCFA auprès de la Banque africaine de développement (BAD) pour financer les reformes économiques du pays, annonce le communiqué final du conseil des ministres présidé par Ali Bongo Ondimba mardi à Libreville.

« Le produit de cet emprunt est destiné au financement du Programme d’appui aux réformes économiques et financières (PAREF) engagées par le Gouvernement de la République », précise le communiqué.

Depuis des années, le Gabon a engagé une politique de diversification de son économie pour éviter de subir régulièrement la fluctuation des prix des matières premières dont il est un grand fournisseur.

Gaston Ella

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here