Le Dr. Daniel Mengara rompt le silence (Partie 3): Il n’est plus question de se taire

Il n’est plus question de se taire face à la triple crise financière, sociale et politique sans précédent qui ronge actuellement le Gabon.

Arrivant au terme de sa série de vidéos choc intitulée « Mes Vérités » dont les première et deuxième parties furent diffusées au cours des deux semaines écoulées, le Dr. Daniel Mengara, président du mouvement « Bongo Doit Partir-Modwoam » (BDP-Modooam), avec cette troisième et dernière partie, continue de rompre le silence après près de huit mois à se tenir loin de la politique gabonaise pour, selon lui, « observer les comportements des uns et des autres », notamment ce qu’il appelle « les fantasmes » des électoralistes qui ont, une fois de plus, vendu le Gabon aux Bongo.

Avec cette troisième et dernière partie de la vidéo, le leader du BDP-Modwoam revient sur les modalités du combat DTE (Destitution, Transition, Elections) et, prenant appui sur l’interview du Professeur Albert Ondo Ossa publiée dans le journal La Loupe du 9 décembre 2016 demandant la disqualification d’Ali Bongo et de Jean Ping, esquisse les prémisses d’un nouvel engagement politique par les jeunes générations en vue d’une véritable libération nationale. En effet, il ressort de cette interview du Pr. Ondo Ossa que la nécessité d’aller vers une troisième voie très attendue par la majorité du peuple appelée “les exclus de la république » est plus que jamais urgente. Cette troisième voie consiste à provoquer une annulation pure et simple de l’élection et à renvoyer dos à dos les deux protagonistes qui bloquent le processus de démocratisation du Gabon. Il s’agit d’aller vers une rupture radicale d’avec le bongoïsme.

Selon le leader du BDP, donc, le Pr. Albert Ondo Ossa a raison: Les Gabonais doivent effectivement s’engager dans une troisième voie qui n’est ni celle de Jean Ping ni celle d’Ali Bongo Ondimba. Dans cette dernière vidéo, donc, le Dr. Daniel Mengara a tenu à rappeler aux Gabonaises et Gabonais que, en dehors d’une insurrection en bonne et due forme, c’est de ce combat pour l’invalidation de l’élection présidentielle de 2016 que pourra venir l’impulsion qui permettrait de créer une plateforme neutre pouvant amener la communauté internationale à apporter l’appui nécessaire à un processus pouvant nous permettre non seulement d’aboutir à un vrai dialogue national dont Ali Bongo ne serait pas le maître, mais aussi d’obtenir une transition qui nous permettrait de renouveler nos institutions  et d’organiser une élection transparente qui donnera enfin le droit au peuple de choisir véritablement son président.

La troisième et dernière partie de la vidéo contient, ainsi, des analyses explosives qui éclaireront les Gabonais non seulement sur les enjeux de la lutte actuelle, mais aussi sur les modalités d’une troisième voie pouvant amener le peuple à la victoire finale par la force démocratique de la rue.

Fait le 21 avril 2017 à Atlanta, Géorgie, Etats-Unis d’Amérique

Henri Omva Minko



Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Test de négativité Covid-19 : Les résultats disponibles en 48 heures, selon les autorités

Les résultats des tests de négativité Covid-19 seront désormais disponibles en 48 heures. Une annonce qui intervient alors que certains attendent toujours leurs résultats...

Le Dr. Daniel Mengara participe à l’émission « Washington Forum » sur la Voix de l’Amérique

Le Dr. Daniel Mengara était un des invités à l'émission "Washington Forum" sur la Voix de l'Amérique ce jeudi 2 juillet 2020. La vidéo se...

Coronavirus : le système de santé du Gabon n’était prêt qu’à 20%

En dépit des efforts entrepris par le gouvernement ces quatre derniers mois, dans le but d’améliorer les conditions de travail des personnels de santé...

Côte d’Ivoire : le président Ouattara invité à briguer un troisième mandat après le décès de son dauphin

A Abidjan, la question est sur toutes les lèvres. Qui pour reprendre le flambeau après la mort d'Amadou Gon Coulibaly ? Il avait été...

Covid-19 : 239 chercheurs alertent l’OMS sur la transmission du virus dans l’air

Dans une tribune signée le 6 juillet dans le journal américain « New York Times », 239 chercheurs appellent l’OMS à revoir ses directives...

Réouverture des lieux de culte : La décision appartient au Premier ministre

Les leaders religieux ont rencontré le ministre de l’Intérieur, le 9 juillet à Libreville, au sujet de la réouverture des lieux de culte. Il...

Suivez-nous!

1,335FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Test de négativité Covid-19 : Les résultats disponibles en 48 heures, selon les autorités

Les résultats des tests de négativité Covid-19 seront désormais disponibles en 48 heures. Une annonce qui intervient alors que certains attendent toujours leurs résultats...

Le Dr. Daniel Mengara participe à l’émission « Washington Forum » sur la Voix de l’Amérique

Le Dr. Daniel Mengara était un des invités à l'émission "Washington Forum" sur la Voix de l'Amérique ce jeudi 2 juillet 2020. La vidéo se...

Coronavirus : le système de santé du Gabon n’était prêt qu’à 20%

En dépit des efforts entrepris par le gouvernement ces quatre derniers mois, dans le but d’améliorer les conditions de travail des personnels de santé...

Côte d’Ivoire : le président Ouattara invité à briguer un troisième mandat après le décès de son dauphin

A Abidjan, la question est sur toutes les lèvres. Qui pour reprendre le flambeau après la mort d'Amadou Gon Coulibaly ? Il avait été...

Covid-19 : 239 chercheurs alertent l’OMS sur la transmission du virus dans l’air

Dans une tribune signée le 6 juillet dans le journal américain « New York Times », 239 chercheurs appellent l’OMS à revoir ses directives...