La Radio France internationale (RFI) Libreville qui n’est plus écoutée depuis vendredi soir n’a pas été l’objet d’une quelconque attaque mais est en pleine maintenance, a annoncé la radio dans son site internet.

Une série des maintenances est prévue en Afrique dont au Gabon. Les travaux devaient durer tout le weekend. RFI n’est donc pas victime de la série d’attaques organisées par un commando armé agissant pour le compte de l’opposant Roland Désiré Aba’a Minko, candidat au dernier scrutin présidentiel.

Le commando a attaqué vendredi successivement une chaine de télévision privée (TV+) et la Radio panafricaine Africa N°1, pour faire diffuser un message révolutionnaire préenregistré par Roland Désiré Aba’a Minko. Le commando a tenté en vain de faire intrusion également dans d’autres médias privés avant l’intervention des forces de sécurité alertées.

RFI est la première radio écoutée au Gabon et en Afrique francophone.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here