Astreinte territoriale des opposants : L’Union nationale réagit

Face à ce qu’elle qualifie de propension du régime en place, à «violer sans vergogne» les droits et libertés individuelles et collectives des citoyens, expressément garanties par la Constitution, l’Union nationale invite les tenants du pouvoir à se ressaisir au plus vite, et à se montrer respectueux des lois de la République.

Peu convaincu de la véracité de la qualité de «Etat de droit», consacrée au Gabon par le système en place, et clamée à tout vent par ses responsables politiques, l’Union nationale est montée au créneau le 3 septembre 2017, pour condamner la «mesure administrative d’interdiction de sortie du territoire», dont seraient frappées certaines personnalités de l’opposition gabonaise. Pour le parti de l’ancien Sobraga, ces comportements seraient «dignes d’un Etat voyou dont les dirigeants visent à réduire les Gabonais en servitude».

Après le professeur Albert Ondo Ossa et Casimir Oye Mba, le tour serait venu pour le principal rival politique d’Ali Bongo, Jean Ping d’intégrer la liste des personnalités interdites de sortir du territoire national. En effet, selon le ministre de l’Intérieur cité par le secrétaire exécutif adjoint de l’UN, Sandrine Akérey, «cette mesure interviendrait à la suite d’une déclaration de celui-ci, qui contiendrait des propos séditieux, d’une extrême gravité, appelant ses partisans au trouble à l’ordre public, à l’insurrection, à la rébellion et à la guerre civile… et que cela n’est pas tolérable dans un Etat de droit.»

Invitant le ministre de l’Intérieur, son collègue de la défense et de manière générale, les tenants du pouvoir, à se ressaisir au plus vite, et à se montrer respectueux des lois de la République, ainsi que des droits et liberté des citoyens, si tant est que le Gabon est un pays de droit, le secrétaire exécutif adjoint de l’UN s’est permis de rappeler à Lambert-Noël Matha les principes fondamentaux du respect des droits et de liberté des citoyens, dans un «pays de droit».

Selon Sandrine Akérey, dans un pays de droit, «la légalité d’un acte administratif ne se fonde que sur la Constitution, les lois et les règlements en vigueur dans le pays ; et non sur des abus d’un pouvoir qui s’invente ses lois et ses règlements». En «matière d’interdiction de sortie du territoire, la loi gabonaise n’interdit de quitter le pays, que pour ceux qui font l’objet d’une enquête criminelle ouverte par les juridictions compétentes». Et dans les vrais pays de droit, «l’interdiction de sortie du territoire est régie par une loi, et vise à empêcher qu’un citoyen soupçonné de terrorisme, ne parte à l’étranger pour participer à des activités terroristes ou sur un théâtre d’opérations de groupes terroristes et que cette interdiction doit être formellement signifiée à l’intéressé».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Maduro donne 72 heures à l’ambassadrice de l’UE pour quitter le Venezuela

e président Nicolas Maduro a donné lundi 72 heures à la cheffe de la délégation de l'Union européenne à Caracas pour quitter le Venezuela,...

Le Gabon annonce ce mardi des nouvelles mesures de déconfinement

Le Porte-parole du comité national de lutte contre le Coronavirus au Gabon (COPIL), Dr Guy Patrick Obiang Ndong, a indiqué lundi lors du traditionnel...

Diffusion plus lente, mortalité bien plus faible, en Afrique, le coronavirus joue une partition singulière

La jeunesse de la population, les modes de vie et le faible taux de pathologies aggravantes devraient protéger le continent d’une montée en flèche...

Covid-19 : 5 provinces pour plus de 100 nouveaux cas journaliers

Après avoir franchi la barre des 5 000 cas le jeudi 25 juin dernier au Gabon, les chiffres de contamination au Covid-19 poursuivent leur évolution,...

Covid-19 : L’espace Schengen fermé aux ressortissants gabonais

Après un vote le 29 juin 2020, les frontières extérieures de l’espace Schengen vont être rouvertes dès le 1er juillet 2020 à quelques pays,...

Lisbonne se reconfine face au retour de l’épidémie de coronavirus

Après une poussée de nouveaux cas, le gouvernement portugais appelle les habitants de certains quartiers de la périphérie de Lisbonne au devoir civique de...

Suivez-nous!

1,332FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Maduro donne 72 heures à l’ambassadrice de l’UE pour quitter le Venezuela

e président Nicolas Maduro a donné lundi 72 heures à la cheffe de la délégation de l'Union européenne à Caracas pour quitter le Venezuela,...

Le Gabon annonce ce mardi des nouvelles mesures de déconfinement

Le Porte-parole du comité national de lutte contre le Coronavirus au Gabon (COPIL), Dr Guy Patrick Obiang Ndong, a indiqué lundi lors du traditionnel...

Diffusion plus lente, mortalité bien plus faible, en Afrique, le coronavirus joue une partition singulière

La jeunesse de la population, les modes de vie et le faible taux de pathologies aggravantes devraient protéger le continent d’une montée en flèche...

Covid-19 : 5 provinces pour plus de 100 nouveaux cas journaliers

Après avoir franchi la barre des 5 000 cas le jeudi 25 juin dernier au Gabon, les chiffres de contamination au Covid-19 poursuivent leur évolution,...

Covid-19 : L’espace Schengen fermé aux ressortissants gabonais

Après un vote le 29 juin 2020, les frontières extérieures de l’espace Schengen vont être rouvertes dès le 1er juillet 2020 à quelques pays,...