Gabon: qui est en prison pour les crimes post-électoraux?

Au Gabon, le Premier ministre Emmanuel Issozé Ngondet a annoncé à la presse mercredi soir 13 septembre que son pays ne souhaite pas ouvrir un nouveau dialogue après celui organisé par le pouvoir entre mars et avril dernier, et qu’il ne veut pas non plus d’une enquête internationale sur les présumés crimes post-électoraux de 2016, mais que ces questions feraient plutôt l’objet d’une loi d’amnistie. Qui pourrait être concerné par cette mesure ? On sait que du millier de personnes arrêtées au plus fort de la crise post-électorale au Gabon, très peu restent en prison aujourd’hui, selon des sources concordantes, mais aucune n’est en mesure de fournir de chiffre précis, même si elles donnent des chiffres qui vont de quelques unités à des dizaines de prisonniers.

Le plus emblématique de ces prisonniers est l’ancien député du Parti démocratique gabonais au pouvoir, Bertrand Zibi Abéghé. Il avait rejoint l’opposition après avoir démissionné spectaculairement du parti et de son poste de député en public et devant son « ami » Ali Bongo médusé, à la veille de la campagne électorale pour la présidentielle de 2016.

Bertrand Zibi a été arrêté en compagnie de centaines de cadres et militants d’opposition dans la nuit du 31 août lorsque le quartier général de Jean Ping est pris d’assaut par les forces d’élite de l’armée gabonaise, il est pratiquement le seul de ce groupe qui est toujours en détention.

La société civile gabonaise cite également le cyber-activiste Landry Washington, arrêté près de deux semaines plus tôt, notamment pour injures au chef de l’Etat, alors qu’il débarquait de l’avion qui l’amenait des Etats-Unis, son pays d’adoption. Elle parle également de trois autres cadres d’opposition arrêtés au cours des derniers mois.

Il n’y a pas de membres de l’opposition en prison…
Jean-Gaspard Ntountoume Ayi, porte-parole de l’opposant Jean Ping

Enfin, certains n’hésitent pas à décompter parmi ceux qui pourraient être concernés par une éventuelle amnistie quelque 15 jeunes sur la trentaine de militants d’opposition arrêtés le mois dernier, à la suite d’une marche de soutien à Jean Ping.

L’opposition, qui ne veut pas entendre parler d’amnistie, refuse de s’exprimer sur ceux qu’elle qualifie d’ « otages » du pouvoir, alors qu’un haut cadre du PDG estime lui que la période post-électorale va de la date de l’élection à la proclamation des résultats définitifs par la Cour suprême. Et d’ajouter qu’elle ne devrait pas concerner ceux qui ont commis de « graves crimes ».

 

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Rapatriement des Gabonais de France : Les éclaircissements de Bilie-By-Nze

L’imbroglio né du non-retour d’une douzaine de Gabonais bloqués en France à cause de la pandémie de Covid-19 a amené le ministre des Affaires...

Le Gabon face au Covid-19 : Le Dr Adrien Mougougou douche l’optimisme d’Ali Bongo

Le Gabon a certes construit ou rénové des hôpitaux, acheté du matériel ces dernières années, mais cela ne suffit pas pour une riposte efficace...

Suicide manqué de Brice Laccruche en prison : Du flou gaussien et des questions

Brice Laccruche Alihanga aurait tenté de suicider le 21 mai à la prison centrale de Libreville où il détenu depuis décembre 2019 pour détournements...

Conseil interministériel : Neuf projets de textes législatifs et règlementaires examinés

L’équipe conduite par Julien Nkoghe Bekale a mis à profit la célébration de l’Ascension pour passer au crible plusieurs projets de textes législatifs et...

Riposte contre la Covid-19 : Ali Bongo assure que le Gabon est outillé

Convaincu de la motivation des professionnels de santé au bénéfice desquels il a créé et annoncé le paiement d’une «indemnité Covid-19» et comptant sur...

Loi sur les catastrophes sanitaires : Pinailleries politiciennes ?

Le gouvernement a-t-il enjambé les procédures ? S’est-il imprudemment avancé sur un terrain reconnu au seul président de la République ? Ayant choisi de...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Dépistage du Covid-19 : Le Laboratoire Pr Gahouma se lance ce vendredi

Censé produire 10 000 résultats issus des dépistages au Covid-19 effectués dans les différents centres du pays, le laboratoire d’analyse médicale installé au sein...

Heurts : la police arrête et libère des syndicalistes pour non-respect des gestes barrières

Suite à la violation de la disposition interdisant les regroupements de plus de 10 personnes par des partenaires sociaux hier devant le ministère de...

Front social : en route pour la concrétisation des recommandations du Forum de la Fonction publique

Destiné à apporter des solutions aux situations administratives des agents de l'État, ainsi que cela avait été énoncé lors du forum de la Fonction...

Covid-19 : le Gabon veut interdire l’usage de la chloroquine dans le traitement thérapeutique

Le ministre gabonais de la Santé, Dr Max Limoukou, a réuni jeudi à son cabinet le comité scientifique et Comité de pilotage du plan...

Gabon : les régies financières à la caisse malgré la baisse des recettes de l’État

Quelques jours après leur montée au créneau, les syndicats des régies financières ont obtenu gain de cause auprès du ministère de l’Économie et des...