Le gouvernement gabonais a lancé, ce mercredi à Libreville, la campagne de l’Union africaine (UA) visant à «mettre fin au mariage des enfants» en Afrique.

En initiant cette campagne, le gouvernement gabonais entend ainsi «lutter contre ce fléau et donner un signal fort dans l’espérance de la construction d’un monde meilleur pour chaque enfant», a dit le ministre délégué auprès du ministre de la Famille, Jonathan Ndoutoume Ngome.

Selon le Recensement général de la population et logement (RGPL) 2013, 6332 enfants de 12 à 17 ans vivent en union (mariés, unions libres, union sans cohabitation) ou ont vécu en union (divorcés, séparés, ou veufs).

La campagne de l’UA entend globalement définir les actions prioritaires à mener ; sensibiliser les acteurs de protection de l’enfant sur la question des enfants ; susciter la prise de conscience des politiques, des communautés et des familles sur les problèmes de santé liés à cette question.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here