L’immense hôpital flottant est attendu dans la capitale gabonaise ce dimanche. Les consultations et les soins gratuits vont commencer dès lundi. Des bus seront mis à la disposition des patients pour assurer leur transport vers Owendo.

OUVERTES lundi dernier, les inscriptions pour profiter des consultations gratuites à bord du navire-hôpital chinois ‘ ‘l’Arche de la paix” sont closes depuis jeudi. Comme il fallait s’y attendre, les structures hospitalières retenues pour ces inscriptions ont été prises d’assaut par les patients dès lundi matin.

Le Centres hospitaliers universitaires d’Owendo (CHUO) et de Libreville (CHUL), l’hôpital sino-gabonais et l’Hôpital d’instruction des armées Omar-Bongo-Ondimba (HIAOBO) étaient les sites d’inscription retenus par le ministère de la Santé publique. Plus de 2000 patients ont pu s’inscrire dans ces différents centres.

Au départ, seules 500 places étaient prévues par la structure. Mais vu la forte affluence, ce nombre a été revu à la hausse. « Pendant que nous avions 900 inscrits, le CHU d’Owendo en avait 1200. Puisque certains s’inscrivaient à deux ou trois endroits différents, on a donc dû supprimer les doublons pour avoir des places supplémentaires. Après réduction, on s’est retrouvé à 850 places. Après des négociations avec la tutelle, on a ajouté 250 places au CHUO et ici. Au lieu d’enregistrer 500 malades, nous en avons donc pris 750 », a expliqué la directrice de l’hôpital sino-gabonais, Gisèle Kouanga.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here