L’opposition qui a bouclé hier la troisième séance préparatoire des Panthères du Gabon a paru donner des indications sur le onze qui sera aligné samedi prochain face au Maroc.

Même si José Antonio Camacho s’est gardé de tout commentaire à notre demande de savoir si le onze aligné de part et d’autre était une illustration de ses choix contre les Lions de l’Atlas, il n’en demeure pas moins que l’entraîneur de la sélection gabonaise a répondu à une certaine logique dans l’inévitable redistribution des cartes relative aux retours de Pierre-Emerick Aubameyang, Didier Ibrahim Ndong et Didier Ovono Ebang. Mais aussi à la suspension de Lloyd Palun, le numéro un du flanc droit défensif gabonais.

Dans l’équipe de potentiels titulaires, le dernier cité a été remplacé par Junior Oto’o Zue, qui a composé le quatuor défensif positionné devant le dernier rempart Yves Stéphane Bitseki Moto, avec Stevy Nzambe, son pendant du côté gauche, Bruno Ecuele Manga (première séance) et Aaron Appindangoye, en duo axial.

Cette arrière-garde a été mise à contribution par le trident Aaron Boupendza, Axel Meye et Duval Nzembi qui compte davantage de seconds couteaux.
Au cœur du jeu, le trio Merlin Tandjigora Koumba-Didier Ibrahim Ndong-Mario Lemina a pris la température et a été contesté, sous un brûlant soleil d’automne marocain, par la paire Junior Assoumou Akoue, Medwin Biteghe Mendame et Samson Mbingui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here