Le Gabon et la Guinée Equatoriale réprimandés par la CEMAC

La CEMAC envisage de prendre des mesures de rétorsion contre le Gabon et la Guinée Equatoriale. Ces deux pays sont accusés de ralentir l’intégration sous régionale de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale. Ces menaces interviennent alors que la sous région est en pleine crise économique.

C’est la première fois que la CEMAC menace de prendre des mesures de rétorsions contre deux de ses membres. Et pour cause, le Gabon et la Guinée Equatoriale n’ont toujours pas mis en application la convention de libre circulation des biens et des personnes signée par les Chefs d’Etat.

Pourtant cette dernière est effective au Cameroun, au Congo, et au Tchad : «tout ressortissant de l’un des Etats membres, détenteur d’une pièce d’identité sécurisée (Passeport ou carte d’identité) en cours de validité, n’est plus soumis à l’obligation de visa d’entrée ou d’autorisation de sortie pour tout séjour ne dépassant pas trois (3) mois (90 jours) en territoire tchadien».

Annoncée plusieurs fois, cette dernière n’est toujours pas effective au Gabon. Il fût un temps où le Gabon et la Guinée Equatoriale pouvaient se passer de l’intégration sous régionale. Mais il semble bel et bien révolu avec la crise économique actuelle. C’est la raison pour laquelle les dirigeants de ces pays avaient pris la décision en février dernier, de signer la convention de libre circulation des biens et des personnes.

Mais à ce jour, sur le terrain, rien n’est appliqué. Du côté gabonais, le laxisme de l’administration publique, chargée de mettre en application cette convention est pointée du doigt. Ali Bongo, le Chef de l’Etat, ne voit pas d’un bon oeil, que le Gabon fasse l’objet des menaces de la CEMAC.

Ainsi, selon certaines indiscrétions, des mesures rapides pourraient avoir lieu afin de mettre en application la convention de libre circulation. Et d’établir les responsabilités de ceux qui freinent l’avancée de l’intégration sous régionale. Notamment dans l’administration au sein des ministères de l’intérieur et des affaires étrangères.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Covid-19 : dangereuses négligences des gestes barrières dans l’arrière-pays

À l’intérieur du pays, le Covid-19 semble désormais accélérer sa vitesse de contagion. Malgré ce fait, les populations affichent une certaine négligence dans l'hinterland....

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Madagascar: le président se rend à Tamatave, particulièrement touchée par le coronavirus

Madagascar connaît actuellement une flambée de cas de Covid-19, particulièrement à Tamatave, la 2e ville du pays, où le personnel soignant manque de moyens....

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Covid-19 : dangereuses négligences des gestes barrières dans l’arrière-pays

À l’intérieur du pays, le Covid-19 semble désormais accélérer sa vitesse de contagion. Malgré ce fait, les populations affichent une certaine négligence dans l'hinterland....

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Recensement des agents publics : la deuxième phase en cours

La deuxième phase de l'opération de recensement biométrique des agents publics est effective depuis le début de la semaine en cours. Cette phase est essentiellement...

L’armée française dément avoir importé des vaccins au Gabon

En pleine pandémie de coronavirus, les réseaux sociaux s’étaient enflammés, mi-mai, suite à l’arrivée par avion français d’une boîte avec inscription “sérums, réactifs et...