Libreville a abrité la réunion des Ministres des Affaires Étrangères de l’espace de la Communauté Economiques des Etats de l’Afrique Centrale, CEEAC.

La situation sécuritaire et humanitaire en Centrafrique a été à l’ordre du jour.

Parmi les recommandations, les Ministres des Affaires Etrangères ont encouragé le gouvernement centrafricain à accélérer l’extension de l’autorité de l’Etat à travers le pays.

La RCA fait face à d’énormes défis humanitaire et sécuritaire.

Environ 72% des structures de santé sont endommagées ou détruites en Centrafrique. Les groupes rebelles se procurent plus d’armes et des munitions. Ils entretiennent la violence et refusent le désarmement.

Le bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations Unies, Ocha, a révélé au cours de ces assises de Libreville l’existence des crimes humanitaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here