Un accident vasculaire cérébral (AVC) est une perturbation subite (arrêt) de la circulation sanguine au niveau du cerveau qui peut entraîner, outre une asphyxie, une mort cérébrale (paralysie ou décès) du patient.

Selon des données disponibles, la courbe des AVC va crescendo au Gabon. Les cas de décès suite aux accidents cérébraux sont de plus en plus récurrents dans notre pays. Et tous les âges sont concernés. Ce, du fait de la multitude et la complexité des facteurs de risques.

Les spécialistes parlent d’ailleurs de “ premier motif de handicap chez les adultes” et, la plus grosse part des consultations d’urgence en neurologie. Chez les enfants, les maladies auto-immunes à l’exemple de la drépanocytose et les malformations vasculaires sont, entre autres, les causes des AVC.

“ Au service de neurologie du Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL), nous avons plus de 50% des patients qui sont des AVC hospitalisés et même chose au niveau des urgences et de la réanimation, plus de 60% de patients qui arrivent en urgence sont des cas d’AVC. 3 patients sur 4 au service d’urgence sont des AVC. Sur 10 hypertendus, il peut y avoir 2 ou 3 internés pour des problèmes d’AVC ”, indique le docteur Gertrude Mouangue, neurologue au CHUL.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here