Cette fois, promet le président de l’Alliance pour le changement et le renouveau (ACR), “j’arrêterai lorsque les Pdgistes se repentiront”. Vrai ou faux, c’est tout au moins l’engagement qu’il a pris jeudi au siège de son parti, à l’occasion d’une déclaration à la presse.

président de l’Alliance pour le changement et le renouveau (ACR), Bruno Ben Moubamba, a fait une déclaration à la presse, jeudi, au siège de son parti. Occasion pour lui d’annoncer qu’il entame une nouvelle grève de la faim à son domicile. Une manière pour lui de “contester le système PDG”. Et il compte arrêter, dit-il, lorsque “les membres de ce système se repentiront et demanderont pardon au peuple”.

Selon Bruno Ben Moubamba, ” le Parti démocratique gabonais ne répond plus aux aspirations du peuple ni aux données de l’heure. C’est un parti qui a montré ses limites. Notamment dans la gestion de la crise sociale actuelle. Les Gabonais attendent mieux que des discours. Ce parti n’a plus rien à proposer, il est temps de changer de paradigme. Il est temps de libérer le Gabon d’un système vieux d’un demi-siècle. Mais cela se fera ni par la guerre, ni par la violence”.

Et l’ancien vice-Premier ministre d’ajouter : ” J’ai décidé, en mon âme et conscience, d’entrer dans une nouvelle grève de la faim, un jeûne politique pour la nation. C’est ma décision.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here