Poste de Frontière et Parking Douanier du Cameroun, frontière Cameroun – Gabon sur le Fleuve Ntem, le Pont d’Eboro (2005) sur la droite à demi plan, le Poste de Gendarmerie du Gabon en dernier plan sur la colline.

Le Cameroun a entériné, le 1er novembre dernier, la suppression des visas pour les ressortissants de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cémac), en application de l’accord conclu en 2013 sur la libre circulation en Afrique centrale.

APRÈS la RCA, le Tchad, le Congo, le Gabon et la Guinée Equatoriale, le Cameroun, à son tour, vient de supprimer les visas d’entrée aux 50 millions de ressortissants de l’espace Cémac. Et ce, en application de l’accord signé en 2013 par les six Etats membres concernant la libre circulation. Ainsi, les ressortissants des cinq Etats membres ne sont plus soumis à l’obligation de visa d’entrée ou d’autorisation de sortie pour tout séjour ne dépassant pas trois mois en territoire camerounais.

Ainsi, une circulaire signée le 1er novembre par le Délégué général à la sûreté nationale du Cameroun, Martin Mbarga Nguelé, indique : ” Il est porté à la connaissance de tous les responsables des administrations en charge de la gestion des frontières, qu’en application des hautes instructions des chefs d’Etat contenues dans l’acte additionnel n°01/13-Cémac-070-U-CCE-SE du 25 juin 2013, la libre circulation des ressortissants des six Etats membres de la Cémac est intégrale sur l’ensemble du territoire communautaire.”

W.N.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here