Boulevard de l'Indépendance à Libreville au Gabon, janvier 2017. (VOA/Timothée Donangmaye)

Les souscriptions pour l’emprunt obligataire de 100 milliards de FCFA lancé par l’Etat gabonais se poursuivront jusqu’au 30 novembre prochain, a appris Gabonactu.com de source officielle.

« La période de souscription est prévue du 17 au 30 Novembre 2017. Toutefois, cette période peut être modifiée en cas de besoin sous réserve de l’approbation préalable de la COSUMAF (Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale, ndlr », peut-on lire sur le site officiel dédié à cette opération.

« Toute personne physique ou morale résidente et non résidente de la CEMAC (Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale, ndlr) », précise le texte.

Les souscriptions à cette opération sont ouvertes dans les banques ASCA (Cameroun), BGFI Bank, BGFI Bourse, UBA Gabon, UGB et BICIG (Gabon). Les souscripteurs bénéficieront d’un taux d’intérêt nominal de 6,50% Net par an durant 5 ans.

La ministre Edwige Betah mobilisant les investisseurs présents au Congo Brazzaville @ Alain Mouanda
La campagne de mobilisation des souscripteurs a été lancée le 17 novembre dernier à Brazzaville au Congo par la ministre Déléguée à l’Economie, Edwige Betah.

Le fruit de cet emprunt, autorisé par le parlement gabonais, servira à financer les projets prévus dans la loi des finances de 2017 et à rembourser partiellement la dette intérieure conventionnée. L’objectif principal est de soutenir le Plan de relance économique (PRE) élaboré par le gouvernement gabonais avec l’appui du Fonds monétaire international (FMI).

Selon les prévisions de la Direction générale de la dette, le Gabon terminera l’année 2017 avec une dette qui se situera à 55% du PIB. Le plafond autorisé dans la CEMAC est de 70% du PIB.

Carl Nsitou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here