Le parti d’opposition membre de la Coalition pour la nouvelle république (CNR) exhorte le peuple à fournir plus d’efforts au cours de cette nouvelle année pour faire respecter le résultat des urnes qui a consacré «Jean Ping président élu du Gabon».

A l’occasion des vœux du nouvel an au peuple gabonais, le président du Rassemblement héritage et modernité (RHM) a encouragé la population à maintenir et accentuer en cette année 2018 l’œuvre de libération du pays, amorcée depuis le 27 août 2016, date du dernier scrutin présidentiel.

Alexandre Barro Chambrier reste convaincu que le dégel du climat politique n’est possible que par le rétablissement du résultat des urnes ayant consacré Jean Ping président de la République Gabonaise. D’ailleurs, la situation actuelle caractérisée par la gestion de la chose politique, économique et sociale déclinante, conforte davantage la nécessité d’une alternance au sommet de l’Etat, estime-t-il.

Entre l’absence d’une volonté d’améliorer le dispositif démocratique et les arrestations devenues légion en politique, le déclin de l’activité économique avec des entreprises obligées de fermer ou licencier à tour de bras, l’accroissement de la dette, ainsi que des conditions sociales de plus en plus exécrables marquées par des grèves au sein des administrations, le pays est en faillite. Et le président de RHM est formel : tout ceci résulte «des choix hasardeux opérés par de piètres décideurs».

«Notre combat commun ne tirera pas son épilogue tant que le Gabon ne rentrera pas dans ses droits légitimes de pays de Démocratie et de bonne gouvernance», a conclu Barro chambrier, notant au passage que l’espoir d’alternance que suscite Jean Ping doit être préservé. Un appel à rester concentré sur l’essentiel et d’adapter la tactique à l’évolution du contexte, avec à la manœuvre ceux qui ont la maitrise du terrain politique et manifestant plus de détermination pour l’intérêt du peuple. Une mention spéciale a été décernée à la diaspora gabonaise pour sa lutte constante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here