Les Panthères du Gabon de moins de 20 ans, qui ont pris une longueur d’avance à domicile au match aller à Libreville (3-0), affrontent les éléphants de la Côte-d’Ivoire, samedi 19 mai à Abidjan, en match retour comptant pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations de football dont la phase finale est prévue en 2019 au Niger. A quelques heures de cette rencontre, le sélectionneur des panthères Anicet Yala s’est confié à la rédaction de l’agence gabonaise de presse.

La sérénité règne au sein de la tanière des panthères, la préparation s’est bien déroulée, même si l’infirmerie pose des inquiétudes. ‘Nous nous déplaçons en Côte-d’Ivoire avec un effectif réduit du fait des blessures de deux joueurs’’, a déclaré le coach Anicet Yala, tout en ajoutant que la journée de vendredi est vitale pour le diagnostic final du médecin sur la possibilité d’aligner Meye. A cela, il faut ajouter la suspension du capitaine Loufilou, pour accumulation de carton jaune’’. L’équipe finalement se présentera à 70% de ses possibilités’’, a-t-il précisé.

L’objectif est de ramener une victoire d’Abidjan, le groupe a conscience de cette mission. ‘’Si nous ne pouvons peut-être pas gagner à Abidjan, nous devons impérativement nous qualifier pour confirmer le résultat du match aller que nous avons remporté avec une avance confortable. Nous allons d’abord défendre, mais aussi attaquer l’un ne peut se faire sans l’autre, pour éviter des surprises désagréables’’, a souligné le coach Yala.

La sélection gabonaise jouera contre une équipe ivoirienne volontaire et déterminée à rattraper son retard de trois (3) buts à Libreville, au match aller. Si le Gabon se qualifie, il rencontrera, au dernier tour, le vainqueur Burkina Faso-Libye. Au match aller, les Étalons du Burkina Faso ont gagné (3-1).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here