Réagissant à la polémique OLAM suite à la restitution du rapport Mays Mouissi/Marc Ona Essangui sur les “Impacts des activités du Groupe Olam sur l’économie de la République gabonaise entre 2010 – 2017”, le Dr. Daniel Mengara estime que ce rapport pose un problème moral qui doit interpeller tous les Gabonais. Pour l’opposant radical, le Gabon ne changera pas sans l’engagement moral ferme de tous les Gabonais et Gabonaises qui souhaitent la fin du bongoïsme mafieux qui meurtrit le Gabon depuis plus de 50 ans.

Bongo Doit Partir
P.O. Box 3216 TCB
West Orange, NJ 07052, USA
Tél.: (+1) 973-447-9763

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here