Les partis politiques de la Majorité et de l’Opposition fixés sur la couverture médiatique des législatives

Les deux principaux camps politiques du pays ont été édifiés par la Haute autorité de la communication (HAC) sur les mécanismes mis en place pour un traitement médiatique équitable.

Après les partis de l’Opposition, mercredi, ceux de la Majorité ont, à leur tour, eu droit, ce jeudi à Libreville, à un échange avec les membres de la Haute autorité de la communication (HAC) au sujet des questions se rapportant à la couverture médiatique des prochaines élections législatives.

Deux aspects principaux ont été évoqués entre la Hac et les deux familles politiques : la mise en place de la Commission de l’accès équitable aux médias publics des candidats en course pour les législatives et les émissions relatives à la campagne électorale produites par la Hac.

Concernant le premier point, les dispositions prévoient : un représentant de la Hac, en qualité de président ; un représentant des partis politiques de la Majorité comme vice-président ; un autre vice-président pour le compte de l’Opposition ; un représentant du ministère de la Communication comme rapporteur général ; un représentant de la Majorité en tant que membre ; un représentant de l’Opposition en qualité de membre également, et de deux représentants des médias publics comme membres.

Une session plénière tenue, ce jeudi, a permis la désignation de Guy-Roger Ombanda Lendira comme président de la Commission.

A propos du second point, quatre émissions serviront de tribune pour garantir cet accès équitable : L’émission Expression directe, le Journal de la campagne, le Grand débat, ainsi que Les grandes nuits électorales. Il est par ailleurs accordé aux acteurs politiques la latitude de faire diffuser une tranche publicitaire dans le journal de son choix.

Le président de la Hac, Raphaël Ntoutoume Nkoghé, a rappelé l’interdiction faite aux médias de diffuser les résultats avant la proclamation officielle et l’interdiction pour les journalistes et patrons de presse de se porter candidat en conservant leur statut.

La proclamation des résultats électoraux, a-t-il fait observer, est du ressort du Centre gabonais des élections (CGE) ou des autorités administratives habilités. Les médias sont, pour leur part, chargés de diffuser les résultats officiellement proclamés. «C’est une décision qui a été prise. Elle attend un visa de conformité à la Cour constitutionnelle», a-t-il annoncé.

Sur l’interdiction pour les journalistes et patrons de presse de se porter candidat, le président de la Hac a estimé qu’ils devront se décharger un mois avant de leur fonction pour prétendre se présenter aux législatives.

Alain Moanda Moanda

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....