Une information communiquée par Sylvain Ombinda, l’un des leaders de la Centrale syndicale des régies financières, dénommée Union sacrée pour la patrie (USP), ce Vendredi 20 Juillet 2018 au cours d’une assemblée générale.

«J’apprends à l’instant que le ministre de la Fonction publique vient d’annoncer que la prétendue décote sur les salaires de 650.000 F CFA ne sera pas appliquée cette fin de mois», a déclaré Sylvain Ombinda, président du Syndicat du personnel des impôts (SPI), par ailleurs un des leaders de l’USP.

Selon lui, ce revirement du gouvernement serait consécutif à la négociation que l’USP a entamé avec ce dernier, pour garantir la stabilité du Gabon, qui semble menacé au regard des discours de certains syndicalistes.

«Nous avons négocié avec le gouvernement dans le cadre de la stabilité du pays. Nous avons demandé au gouvernement de surseoir cette mesure ce mois pour la mettre en vigueur, le mois prochain, dans la mesure où les conditions d’acceptabilité des mesures d’austérité seront acceptées par les gabonais», a soutenu Sylvain Ombinda.

S’agissant du seuil de 650.000 F CFA fixé par le gouvernement, l’USP affirme avoir proposé au cours de leurs négociations, un montant plus conséquent, notamment entre 900.000 F CFA et plus.

Joslin Renders Boubata

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here