Présidentielle au Mali : l’UE appelle les candidats « à faire preuve de mesure » d’ici la publication des résultats

Cécile Kyenge, la chef de la mission d’observation électorale de l’UE au Mali, a livré mardi ses premières conclusions sur le déroulement de l’élection présidentielle de dimanche. Elle a notamment demandé aux autorités « la liste complète et détaillée de l’ensemble des bureaux où le vote n’a pas eu lieu » et la publication des résultats de chaque bureau sur internet dès que possible.

Après le premier tour de l’élection présidentielle ce dimanche 29 juillet, les Maliens attendent désormais les résultats provisoires avec impatience – lesquels devraient être connus d’ici demain soir. En attendant, Cécile Kyenge, la chef de la mission d’observation électorale de l’Union européenne (UE), a tenu une conférence de presse ce mardi pour donner sa première analyse du processus électoral.

La députée italienne a estimé que « des incidents sécuritaires [ont] affecté le déroulement du scrutin dans une partie des bureaux de vote des régions centre et nord », mais que « le vote s’est déroulé dans le calme dans le reste du pays ».

« Les procédures ont été globalement respectées malgré des difficultés dans l’établissement des procès-verbaux », a-t-elle ajouté. Selon des chiffres fournis depuis dimanche par le gouvernement, le vote a été perturbé par des « attaques à main armée et autres violences » dans 4 632 bureaux de vote sur 23 041. Le scrutin n’a par ailleurs pu se tenir dans 716 bureaux, principalement dans la région de Mopti (centre).

Craintes de crise post-électorale

Lors de son point presse, Cécile Kyenge a réitéré sa demande aux autorités maliennes de publier « la liste complète et détaillée de l’ensemble des bureaux où le vote n’a pas eu lieu, dans un souci de transparence et de préservation de l’intégrité du scrutin ». Elle a aussi demandé la mise en ligne de « l’ensemble des résultats bureau de vote par bureau de vote » dès que possible.

Enfin, la patronne de la mission européenne a demandé aux candidats de « faire preuve de mesure en évitant d’annoncer leurs propres estimations avant la publication des résultats provisoires par l’administration électorale ».

Depuis lundi, chaque camp y va en effet de ses propres estimations. L’équipe de campagne du président sortant Ibrahim Boubacar Keïta affirme ainsi qu’il arrive « largement en tête », tandis que celle de son principal rival Soumaïla Cissé assure qu’un deuxième tour opposera les deux hommes, dans un remake de la présidentielle de 2013.

Alors que la crainte d’une crise post-électorale est dans toutes les têtes en cas d’annonce d’une victoire d’IBK dès le premier tour, Cécile Kyenge a rappelé aux candidats que « les contestations éventuelles » devraient se régler « de manière pacifique », « en privilégiant la seule voie des recours judiciaires » devant la Cour constitutionnelle. La date d’un éventuel second tour a été fixée au dimanche 12 août.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Afrique du Sud : Cyril Ramaphosa, le miraculé du coronavirus

La pandémie aurait pu affaiblir le chef de l’Etat, il n’en est rien. Sa gestion de la crise a réconcilié la population avec la...

Coronavirus en Afrique du Sud : un tribunal juge « irrationnelles » les restrictions en matière de confinement

Un tribunal sud-africain a jugé "inconstitutionnelles et invalides" certaines réglementations de confinement pour lutter contre le coronavirus imposées par le gouvernement. Le juge a qualifié...

Pénuries, faim et pauvreté : les Africains inquiets des conséquences du coronavirus

Selon une enquête menée dans huit pays, 81 % des personnes interrogées se disent confiantes dans la capacité de leurs dirigeants à limiter les...

Coronavirus: l’Afrique face à la pandémie le mardi 2 juin

L’Afrique comptait ce mardi 2 juin 153 325 cas confirmés de coronavirus. Le Covid-19 a déjà coûté la vie à 4 356 personnes sur...

En Afrique, Accor mise d’abord sur une reprise au Maroc et en Égypte

S’il a dû tailler dans ses effectifs sur le continent à cause des conséquences la crise sanitaire, Accor espère un redémarrage en priorité en...

Coronavirus: l’Afrique face à la pandémie le dimanche 31 mai

Selon Africa CDC, le Centre africain de prévention des contrôles des maladies, le continent recensait ce samedi 142 289 cas de Covid-19, et 4...

Suivez-nous!

1,335FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Covid-19 : Le Gabon en phase critique de l’épidémie

Selon le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (Copil), le pays est en phase...

Covid-19 : la vie prend-elle le pas sur les mesures barrières ?

Doit-on parler d'inconscience, d'irresponsabilité, d'insouciance ou d'imprudence des populations au moment où, un peu partout, en dépit de la nécessité de respecter les mesures...

Covid-19 : communication et sanction doivent aller de pair

Les multiples sorties auxquelles se livrent les autorités administratives jouant un rôle de premier plan dans la lutte contre la propagation du Covid-19, ressemblent...

Gabon | Investissement : Vous pourrez désormais créer votre entreprise en ligne !

Dans le cadre de l’amélioration de son climat des affaires après la perte de précieux points dans les derniers classements du rapport Doing Business,...

Total Gabon : 30 milliards de dividende payables à partir du 11 juin

Les actionnaires de Total Gabon percevront à partir du 11 juin prochain leur dividende net d’impôts au titre de l’exercice 2019 de 11 dollars...