Après deux ans de report, les élections législatives au Gabon auront lieu en octobre

Ce scrutin sera le premier depuis la présidentielle contestée de 2016, qui avait donné lieu à des violences meurtrières.

Les élections législatives au Gabon, plusieurs fois reportées depuis deux ans, auront finalement lieu les 6 et 27 octobre, a appris l’AFP de source officielle. Ces élections seront les premières depuis la présidentielle de 2016, qui avait donné lieu à des violences meurtrières après l’annonce de la victoire du président sortant, Ali Bongo Ondimba, au pouvoir depuis 2009. Sa réélection avait été contestée par son principal adversaire, Jean Ping.

Le Centre gabonais des élections (CGE), le nouvel organisme chargé d’organiser les scrutins, a publié lundi 6 août le calendrier des législatives ainsi que celui d’un scrutin local à un tour qui aura également lieu le 6 octobre. La date limite de dépôt des candidatures a été fixée au 20 août et la campagne du premier tour des élections législatives et locales débutera le 25 septembre pour s’achever le 5 octobre, à la veille du vote. La campagne pour le second tour des législatives se tiendra du 13 au 26 octobre.

Accusations de « connivence »

Fin avril, la Cour constitutionnelle avait créé la surprise en annonçant la fin du mandat de l’Assemblée nationale et en exigeant dans le même temps la démission du gouvernement du premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, très vite reconduit dans ses fonctions avec pour mission prioritaire d’organiser au plus vite les législatives. Les pouvoirs de l’Assemblée nationale ont été temporairement transférés au Sénat.

Raison invoquée par la Cour pour mettre fin au mandat des députés : l’incapacité du gouvernement et de sa majorité à organiser dans les temps le scrutin législatif. L’opposition avait à l’époque contesté cette décision, destinée selon elle à reporter une fois encore les législatives. Elle avait également dénoncé la « connivence » entre le président Bongo et la présidente de la Cour constitutionnelle depuis plus de vingt ans, Marie-Madeleine Mborantsuo.

La nouvelle CGE a remplacé la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cenap), qui avait validé en 2016 la réélection du président Ali Bongo, ce qui avait donné lieu à des violences qui avaient fait de nombreux morts et blessés. Les manifestations des partisans de Jean Ping, descendus dans les rues de Libreville pour contester les résultats, avaient été sévèrement réprimées par les forces de l’ordre.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Parlement : Trois nouveaux textes adoptés au Sénat

C'était au cours d'une séance plénière, présidée par Mme Lucie Milebou Aubusson-Mboussou. En présence de plusieurs membres du gouvernement. Entre autres, le ministre d'État...

Owendo : kits alimentaires de Bongo Valentin au 2e arrondissement

Les habitants du 2e arrondissement de la commune d'Owendo reçoivent, depuis lundi, des kits alimentaires, don du Coordonnateur général des Affaires présidentielles, Nourredin Bongo...

Gabon : la descente aux enfers de Brice Laccruche Alihanga

Depuis six mois, Brice Laccruche Alihanga est incarcéré à la prison de Libreville. Après avoir tenu les rênes du pays, l’ancien directeur de cabinet...

Covid-19 : L’opposition se dote d’un comité de crise

S’invitant dans la lutte contre la propagation du Coronavirus au Gabon, 12 partis politiques de l’opposition ont mis sur pied un comité de crise....

La CNR aux tribalistes : «Partez, mais ne brûlez pas le Gabon !»

Disant craindre pour le Gabon après les discours de haine aux relents tribalistes diffusés sur les réseaux sociaux ces derniers jours, visant notamment son...

Chantage à l’enregistrement téléphonique : Mike Jocktane traduit Lanlaire en justice

Ange Landry Mbeng dit Lanlaire vient d’être traduit en justice en France par Mike Jocktane. Dans un communiqué, publié sur Facebook le 28 mai,...

Suivez-nous!

1,335FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Baisse du nombre de cas positifs les weekend: les explications du Copil

En médaillon, le Docteur Guy Patrick Obiang Ndong, vice-président du Comité de pilotage du Plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus...

Pétrole : Le premier trimestre de Total Gabon plombé par le Covid-19

La filiale locale du géant des services pétroliers français, Total, accuse au premier trimestre de l’année en cours un résultat net de 8 millions...

PIP 2015/Prime Covid-19 : Les Affaires sociales veulent leur part

Le Syndicat national des travailleurs du secteur social (Synatrass) est monté au créneau le 30 mai pour réclamer au Premier ministre de réparer les...

Crowd1 & Coffre 2 Lux : Les mises en gardes du gouvernement

Interpellé dans l’article «Alerte à l’escroquerie : «Coffre 2 Lux» est au Gabon, «Crowd1» arrive» (lire «Alerte à l’escroquerie : Coffre 2 Lux est...

Sogatra : Les agents déflatés toujours à la diète

Abandonnés à eux-mêmes depuis près d’un an et confrontés à des situations difficiles, le Collectif des agents déflatés de la Société gabonaise de transport...