La société civile demande la démission de la présidente de la Cour constitutionnelle, Marie Madeleine Mborantsuo. 3M comme on l’appelle au Gabon, est à la tête de la plus haute juridiction du pays depuis 27 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here