Le président Ali Bongo leur de ses vœux télévisés aux Gabonais le 31 décembre 2018. © Présidence de la République gabonaise
Le président Ali Bongo leur de ses vœux télévisés aux Gabonais le 31 décembre 2018. © Présidence de la République gabonaise

Au Gabon, c’est probablement la fin d’un suspens. Ali Bongo Ondimba, bien que convalescent est apparu sur les écrans des télévisions publiques lisant son message de vœux de Nouvel An à sa population. Le président qui ne s’était plus exprimé depuis son accident vasculaire cérébral était parfois donné pour mort par la rumeur. Les premières images diffusées de lui depuis le Maroc n’avaient pas convaincu les Gabonais.

Ali Bongo est apparu rajeuni, bien coiffé en costume cravate, mais les stigmates de la maladie sont bien visibles. Son regard n’est pas précis, sa voix est pâteuse. Pour cette première adresse à son peuple, Ali Bongo a évoqué son état de santé.

« Il est vrai que j’ai traversé une période difficile, comme cela arrive parfois dans la vie, a déclaré le président gabonais. Cette épreuve je l’ai surmontée grâce à Dieu, aux personnes qui m’ont entouré, ma famille en particulier, mais aussi grâce à vos témoignages de soutien. Aujourd’hui, comme vous pouvez le constater, je vais mieux et me prépare à vous retrouver très vite ».

Le discours a certainement été enregistré au Maroc où le président gabonais poursuit sa convalescence et sa rééducation. La courte vidéo de 4 minutes est une nouvelle preuve de vie d’Ali Bongo qu’attendaient les Gabonais.

Peu avant ce message, 44 partis de l’opposition, agacés par la longue absence du chef de l’Etat, ont demandé une transition de deux ans avec un président de transition.

Par RFI Publié le 31-12-2018 Modifié le 01-01-2019 à 14:26

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here