Elections en RDC: la coupure d’Internet crée un climat de suspicion

Internet est coupé en République démocratique du Congo (RDC) depuis le 31 décembre au matin. Selon des opérateurs de téléphonie, cette mesure a été prise sur instruction du gouvernement, qui n’a pas donné pour le moment de justification officielle. Elle intervient au lendemain des élections générales et suscite des réactions de suspicion de la part de l’opposition et de la société civile congolaise. Par ailleurs, RFI n’est pas audible sur sa fréquence habituelle dans la capitale Kinshasa.

D’après Aubin Minaku, secrétaire général de la majorité au pouvoir en RDC et président de l’Assemblée nationale, des raisons sécuritaires justifieraient cette coupure des communications dans le pays au lendemain des élections générales.

Un processus électoral se gère notamment dans le maintien de l’ordre public et de la sécurité de toute la République.
Internet coupé en RDC: Aubin Minaku, président de l’Assemblée nationale, justifie la mesure

« Aujourd’hui, les réseaux sociaux sont l’une des principales sources d’information pour les Congolais, explique de son côté Tshivis Tshivuadi, secrétaire général de l’ONG Journalistes en danger. Et à l’heure actuelle, il est impossible de savoir ce qui se passe dans le pays et c’est ce qu’ils veulent ».

Collecte des données

Les candidats de l’opposition, eux, estiment que le gouvernement aurait pris cette décision pour empêcher un dépouillement en toute transparence. « Compte tenu de l’impraticabilité des routes en RDC, surtout en cette saison des pluies, Internet est indispensable pour la collecte des données », se désole Abraham Lukabuanga, porte-parole du candidat Félix Tshisekedi.

Même son de cloche du côté du candidat Martin Fayulu. Eve Bazaïba, sa porte-parole, rappelle que l’application WhatsApp et les SMS restent les moyens les plus simples pour les observateurs de communiquer les résultats provisoires des bureaux dans lesquels ils sont déployés.

Couper Internet prouve que tout est mis en place pour torpiller le processus.  Elections en RDC: Eve Bazaïba, porte-parole de Martin Fayulu, réagit à la coupure d’Internet

« Pour nous, c’est une décision liberticide et anti-constitutionnelle, estimait déjà le 31 décembre Israël Mutala, président de l’Association Médias en ligne et également patron du site 7sur7.com. Les autorités elles-mêmes ont dit que les élections se sont passées relativement bien, sans violence. Je ne vois donc pas pourquoi, aujourd’hui, on couperait Internet au motif que les tendances qui remontent sur les réseaux sociaux peuvent conduire à une insurrection ou à un désordre public. »

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Coronavirus: l’Afrique face à la pandémie le dimanche 31 mai

Selon Africa CDC, le Centre africain de prévention des contrôles des maladies, le continent recensait ce samedi 142 289 cas de Covid-19, et 4...

Sénégal: la recrudescence des cas de coronavirus inquiète les autorités

Des mesures sanitaires plus strictes entreront bientôt en vigueur à Dakar, a annoncé le ministre de la Santé sénégalais samedi 30 mai en conférence...

RDC: l’ONU inquiète face aux intimidations, arrestations et détentions arbitraires

En République démocratique du Congo (RDC), les Nations unies s’inquiètent d’une dégradation du respect des droits de l’homme dans certaines provinces. Intimidations, arrestations et...

Covid-19 : la Caf octroie 120 millions de francs à chacune des 54 fédérations

Lors de sa réunion du jeudi 28 mai 2020 tenue par visioconférence, le Comité d'urgence de la Confédération africaine de football, dirigé par le...

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, un peu plus libres

Les juges de la Cour pénale internationale ont assoupli les conditions de la liberté accordée à l’ancien président ivoirien et à son ex-ministre. A l’heure...

Hirak: Une vague de colère contre le documentaire «Algérie, mon amour»

Diffusé sur France 5 mardi soir, le film de Mustapha Kessous a déchaîné les passions sur les réseaux sociaux. Une diversion bienvenue pour le...

Suivez-nous!

1,336FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Confinement et Covid-19 : mi-juin, le début de la fin du cauchemar ?

Le pic du Covid-19 est espéré pour la mi-juin au Gabon, marquant ainsi le début de la fin la terrible pandémie. Un espoir qui...

Deux nouveaux décès suite au coronavirus au Gabon

Le bilan de la pandémie du Coronavirus ne cesse de s’alourdir au Gabon. De 15 morts vendredi dernier, le nombre de décès est rapidement...

Coronavirus : 1er cas positif à Mouila

Mouila, capitale provinciale de la Ngounié dans le sud du Gabon a enregistré son premier cas positif au Covid-19 ce samedi, a annoncé le...

Alerte à l’escroquerie : «Coffre 2 Lux» est au Gabon, «Crowd1» arrive

Toujours la même mise en scène : une promesse de gains rapides, des investisseurs avides et peu regardant sur un actif dont tout le...

Covid-19: Le Dr Limoukou, les soldats sanitaires et le protocole thérapeutique

Le ministre de la Santé a rencontré, le 29 mai au Centre hospitalier universitaire de Libreville, le personnel de santé engagé en premières lignes...