Le nouveau chef de la délégation de l’Union européenne au Gabon, Rosario Bento Pais, a annoncé le 25 octobre, le lancement prochain du projet «Cap sur l’autonomisation des jeunes au Gabon» visant à soutenir les jeunes économiquement faibles de 16 à 35 ans.

Partant des acquis du projet «Appui à la formation et à l’insertion professionnelles» du 10e Fonds européen de développement (FED), auquel Junior Achievement (JA Gabon) a participé, la délégation de l’Union européenne annonce le lancement du projet «Cap sur l’autonomisation des jeunes au Gabon».

Il s’agira de la mise en œuvre d’un programme national de création d’un réseau d’espaces d’incubation, de hubs et de pépinières d’entreprises dans l’optique de soutenir efficacement la jeunesse gabonaise économiquement faible, âgée de 16 à 35 ans.

Selon l’Union européenne, ce projet confié à une ONG gabonaise, dans le cadre de l’exécution du programme d’actions annuel 2019 en faveur de la République gabonaise, vise à pérenniser les résultats du projet AFIP ayant permis à plus de 1000 jeunes déscolarisés, sans formation et en situation précaire, de bénéficier d’une formation courte et qualifiante.

Le projet vise un public qui n’est pas toujours ciblé par les autres actions. Il développera un maillage national et multiacteur : société civile, pouvoirs publics, entreprises, associations professionnelles, académiques, établissements publics d’enseignement technique et professionnel et universitaire. Il mettra en œuvre des outils qui, grâce à un processus de labellisation, garantiront la méthodologie et la qualité de mise en œuvre.

«Cet appui permettra que des milliers de jeunes gabonais qui se trouvent aujourd’hui sans opportunités économiques puissent accéder à des formations adaptées et acquérir des compétences, leur permettant d’obtenir des emplois décents», a indiqué l’ambassadeur de l’Union européenne, Rosario Bento Pais.

Ce projet d’un coût total estimé à 5,512 millions d’euros vient en complément d’autres actions déjà entamées au profit de l’autonomisation des jeunes et de la diversification de l’économie. Il s’étendra sur l’ensemble des provinces du pays et permettra également de résoudre la problématique de l’adéquation formation-emploi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here