Le Salon du chocolat qui s’est tenu du 30 octobre au 3 novembre 2019 à Paris a été l’occasion pour la Caistab de faire la promotion de la production locale.

Dans le cadre de la valorisation du cacao gabonais, et de la prospection des potentiels investisseurs dans le domaine de la relance de notre filière et de sa transformation locale, la direction générale des Caisses de stabilisation et de péréquation (Caistab) a participé, aux côtés de nombreux pays producteurs, au Salon du chocolat qui s’est tenu du 30 octobre au 3 novembre 2019 à Paris. Cet événement promotionnel, qui se tient chaque année, rassemble tous les acteurs de la chaîne de valeurs du cacao.

La Caistab était accompagnée de son partenaire Nyangui Julie de “Les chocolats gabonais de Julie “, artisan chocolatière gabonaise. L’objectif de la délégation gabonaise, conduite par Serge Ruffin Okana, nouveau patron de la Caistab, est de rechercher des prospects pour la relance de la filière cacao et de potentiels investisseurs dans le domaine de la transformation. Mais aussi de trouver de nouveaux débouchés pour la commercialisation de notre production cacao, montrer le savoir-faire artisanal et valoriser le chocolat gabonais.

D’ailleurs au cours de ce Salon, notre chocolat a été apprécié parmi ceux des autres pays participants producteurs. Le chocolat gabonais a été présenté sous deux formes : en tablette de chocolat noir (75% cacao et 25 % sucre de canne) et en poudre de cacao brut pour une dégustation de boisson chaude.

Maxime Serge MIHINDOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here