Le chef de l’Etat du Gabon, Ali Bongo Ondimba, a démis son désormais ex-directeur de Cabinet, Brice Laccruche Alihanga, de ses fonctions, au cours du Conseil des ministres de ce jeudi. Que s’est-il passé ?

Depuis quelques heures, la rumeur circulait et faisait grand bruit au Gabon. Elle est effective et ouvre la porte à plusieurs interrogations. Que se passe-t-il entre le Président du Gabon, Ali Bongo Ondimba, et son désormais ex-directeur de Cabinet, Brice Laccruche Alihanga, pour que le dirigeant le démette de ses fonctions ? Question de stratégie ou brouille ? Rien n’est moins sûr. En tout cas, lors du Conseil des ministres de ce jeudi 7 novembre 2019, il a été décidé que Brice Laccruche Alihanga n’est plus directeur de cabinet du Président Ali Bongo Ondimba.

Brice Laccruche Alihanga a donc été démis des fonctions qu’il occupait depuis août 2017, alors qu’il avait remplacé Martin Boguikouma. En revanche, Brice Laccruche Alihanga a été nommé dans le gouvernement du dirigeant de ce pays d’Afrique Centrale. Il a en effet été nommé au poste de ministre chargé du Suivi de la stratégie des investissements humains et des objectifs de développement durable. Comme nouveau directeur de Cabinet, Ali Bongo a jeté son dévolu sur Théophile Ogandaga, jusque-là directeur général adjoint d’Olam Gabon.

Au Gabon, la question est unanime : Brice Laccruche Alihanga est-il entré en disgrâce auprès d’Ali Bongo, au point que le dirigeant décide de l’éloigner des activités du palais du bord de mer de Libreville ? Tout semble flou aux yeux des Gabonaises et Gabonais, d’autant que le chef de l’Etat avait saisi l’opportunité du meeting de clôture de la tournée de Brice Laccruche Alihanga au Gabon, pour effectuer sa première prise de parole en public, depuis son retour du Maroc, le 23 mars dernier, après cinq mois passés dans ce pays d’Afrique du Nord pour des raisons de santé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here