Le président du Gabon, Ali Bongo (C), passe en revue les troupes lors d'une cérémonie à Libreville le 16 août 2019 au Mausolée du premier président, lors d'une cérémonie de dépôt de gerbes. - Le 16 août 2019, le président gabonais Ali Bongo a fait sa première apparition en public après près de 10 mois depuis un accident vasculaire cérébral (Photo de STEVE JORDAN / AFP)

Le chef de l’État préparerait activement son retour sur la scène internationale, dont il est absent depuis ses ennuis de santé survenus en octobre 2018. Ali Bongo se rendrait en Arabie Saoudite et au Maroc, pour remercier ses homologues pour les soins prodigués lors de son hospitalisation et sa rééducation.

Depuis son retour définitif au Gabon en avril dernier, après ses ennuis de santé, le chef de l’État a limité ses activités à des audiences au palais présidentiel, avec quelques rares apparitions publiques à Libreville. Absent de la scène internationale depuis le «Future Investment Initiative» en octobre 2018 à Riad, en Arabie Saoudite, où il a été victime d’un Accident vasculaire cérébral (AVC), le chef de l’État préparerait son grand retour.

Comme un symbole, ce «come-back» le mènerait en Arabie Saoudite et au Maroc. À Riad, Ali Bongo avait été hospitalisé à l’hôpital King Faisal, juste après ses ennuis de santé. Il quittera le pays à la mi-novembre, pour entamer sa rééducation dans le royaume chérifien où il avait été pris en charge à l’hôpital militaire de Rabat. Après des aller-retour entre Libreville et Rabat, il est définitivement rentré au Gabon en mars dernier.

Selon certaines sources, Ali Bongo devrait aller remercier ses homologues pour les soins prodigués lors de son hospitalisation et sa rééducation. Dans ce format, peut-on vraiment parler de «retour» sur la scène internationale ? Ou alors, ces visites sont-elles simplement la première étape du prochain agenda international du chef de l’État ? Dans tous les cas, cette actualité, qui reste encore à confirmer, sera scrutée avec beaucoup d’intérêt.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here