Le président de la République du Gabon, Ali Bongo (photo), a procédé le lundi 2 décembre au remaniement de son gouvernement. Léon Bonda Balonzi prend les commandes du super ministère des Transports, de l’Equipement, des Infrastructures, et de l’Habitat. Il remplace Hugues Mbadinga Madiya, qui aura fait moins de 30 jours à la tête du département.

Précédemment directeur général du Laboratoire national du Bâtiment et des travaux publics du Gabon, Léon Bonda Balonzi sera assisté dans ses fonctions, par la ministre déléguée Françoise Assengone Obame. Pour soutenir sa croissance, le gouvernement gabonais mise sur la modernisation des infrastructures de transport. Plusieurs chantiers attendent donc le nouveau tandem.

Dans le sous-secteur routier, il devrait s’atteler à la préparation du lancement des activités de la Trans-Urb, une nouvelle société publique de transport par bus ; la poursuite du processus de restructuration de la Sogatra ; la poursuite du programme d’amélioration de la circulation sur la route nationale 1 et surtout le suivi des travaux d’une route de 780 km traversant le Gabon d’est en ouest.

Le tandem devrait également coordonner l’action gouvernementale dans le cadre des travaux de réhabilitation du Transgabonais, le chemin de fer qui s’étend sur près de 650 km.

Dans le sous-secteur aérien, il sera amené à piloter la mise aux normes, l’équipement et la sécurisation des plateformes aéroportuaires ; le renforcement des activités de sûreté et de facilitation des aéroports.

La modernisation, l’extension des Infrastructures portuaires ainsi que l’aménagement des ports secs ; la poursuite de la restructuration de la Compagnie nationale de navigation intérieure et internationale ; et la consolidation des activités du Registre international des navires figurent dans les urgences du sous-secteur maritime.

Romuald Ngueyap

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here