Attaques pirates : Le gouvernement met à profit Interpol

Apportant certaines précisions sur les dégâts occasionnés par l’attaque qu’il y a eu au large des côtes gabonaises par des pirates, le gouvernement gabonais a indiqué qu’une enquête est ouverte et qu’Interpol a été mis à profit.

Le gouvernement gabonais s’est enfin exprimé en fin d’après-midi du 22 décembre sur les attaques des pirates au large de Libreville. Indiquant que ces attaques ont eu lieu dans la nuit du 21 au 22 décembre 2019, le gouvernement affirme qu’elles ont été «perpétrées par des individus non identifiés à bord d’embarcations rapides». Selon ses précisions, 4 navires dont deux de la société sino-gabonaise de pêche, Sigapêche (Godji 866 et Godji 867), un de Satram (Tropic Down) et un cargo (African calmia) ont été attaqués avec pour conséquence, «le décès de Mboumba Mbina Aymard de nationalité gabonaise, commandant du navire de la société Satram et l’enlèvement de 4 employés de la société Sigapêche de nationalité chinoise».

Les Chinois n’ont toujours pas été retrouvés, mais le gouvernement gabonais veut rassurer l’opinion en indiquant qu’«aussitôt alertées, les forces de défense et de sécurité ont engagé des actions à l’effet de sécuriser la zone et de rechercher les auteurs». Selon le gouvernement, la coopération d’Interpol a été mise à profit. Sans les citer, il assure également que la coopération des organismes sous régionaux est elle aussi mise à profit. «Le gouvernement de la République rassure la population en ce que des mesures sont prises pour garantir le trafic maritime», a déclaré le porte-parole du gouvernement qui signale qu’une enquête a été ouverte par le procureur de la République de Libreville.

Si avec ce communiqué l’opinion a pu avoir des précisions sur les dégâts occasionnés en termes de mort et de disparition, l’opinion espère être informée des suites de cette enquête pour entre autres, être au fait des motivations qui ont nourri la commission de ces attaques et surtout les mesures préconisées pour sécuriser la façade maritime.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Coronavirus: l’Afrique face à la pandémie le samedi 6 juin

Selon Africa CDC, le Centre africain de prévention des contrôles des maladies, le continent recensait ce samedi 177 953 cas de Covid-19 et 4...

Covid-19 : l’hydroxychloroquine n’a « aucun effet bénéfique » sur les patients hospitalisés, selon l’essai Recovery

Les chercheurs en chef de l’essai britannique ont annoncé cesser le recrutement des participants à ce volet de l’étude. Les résultats préliminaires du plus grand...

L’hydroxychloroquine est «inutile» contre le Coronavirus, selon un essai clinique majeur

«Ce n'est pas un traitement contre le COVID. Cela ne marche pas», estime Martin Landray, professeur à l'Université d'Oxford et codirecteur de l'étude RECOVERY. Une...

Etats-Unis : Joe Biden sera officiellement le candidat démocrate à la présidentielle

Joe Biden a annoncé vendredi qu’il disposait de suffisamment de délégués pour sa nomination comme candidat des démocrates afin d’affronter Donald Trump lors de...

Gabon / Côte d’Ivoire : Les raisons de la nouvelle virginité de Laure Gondjout

L’ancienne médiatrice de la République gabonaise, Laure Olga Gondjout, a été naturalisée Ivoirienne par Alassane Ouattara, le 28 février 2020. Son fils, Talyane Chalobah...

Pétrole : l’OPEP et la Russie prolongent d’un mois leurs baisses de production historiques

Les pays exportateurs de pétrole tentent de soutenir la hausse des prix, qui ont connu un niveau historiquement bas pendant la crise sanitaire. Voilà une...

Suivez-nous!

1,335FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Gabon / Côte d’Ivoire : Les raisons de la nouvelle virginité de Laure Gondjout

L’ancienne médiatrice de la République gabonaise, Laure Olga Gondjout, a été naturalisée Ivoirienne par Alassane Ouattara, le 28 février 2020. Son fils, Talyane Chalobah...

Gabon: la Haute Cour invalide la suppression du CGC, du BCPSGE, de l’ANPAC et d’autres établissements publics

Marie Madeleine Mborantsuo lors de la rentrée solenelle de la Cour constitutionnelle le 15 janvier 2020 © D.R. C’est par cette phrase sans équivoque que...

Handball féminin gabonais : dans la pénombre

La situation du handball féminin au Gabon désole plus d'une personne. Jadis classé parmi les grandes nations africaines, son niveau a bien régressé, contrairement...

Moyen-Ogooué : 3e province la plus touchée après l’Estuaire et le Haut-Ogooué

Les cas de Covid-19 au Gabon se multiplient de plus en plus, depuis l'apparition de cette maladie, le 12 mars dernier dans notre pays. Chaque...

Il y a désormais 3 101 cas positifs au Covid-19 au Gabon

Ce vendredi, le Gabon a franchi la barre de 3 000 cas positifs au Covid-19 d’après les statistiques publiées par le porte-parole du Comité...