Litige à Gabon 24 : la télévision présidentielle se défend et dénonce

Accusée par un prestataire d’avoir abusivement résilié le contrat qui les liait sans lui avoir au préalable réglé ses droits et payé le travail effectué, Gabon 24 dénonce une campagne de dénigrement visant sa directrice générale. La chaîne de télévision rattachée à la présidence de la République annonce qu’une plainte pourrait être déposée contre le jeune patron de 2B Winners en raison de la gravité de certaines de ses allégations.

Prise à partie sur les réseaux sociaux par un jeune entrepreneur gabonais, Bernard Christian Rekoula, qui l’accuse nommément d’être la cause de ses malheurs et du fait que son entreprise soit au bord de la faillite, Laure Bigourd pourrait bientôt déposer plainte. La directrice générale de Gabon 24 dénonce «la gravité de certaines allégations» du patron de 2B Winners qui lui réclame plus de 30 millions de francs pour des prestations qu’il aurait effectuées pour le compte de la télévision dont elle a la charge, mais également pour avoir résilié unilatéralement le contrat qui les liait.

Dans un communiqué, la chaîne d’information en continu rattachée à la présidence de la République dénonce «une campagne de dénigrement» contre sa patronne et assure que les griefs du jeune compatriote, qui dit notamment avoir été menacé par Laure Bigourd et certains collaborateurs d’Ali Bongo, «sont totalement infondés et contraires à la réalité des faits». À Gabon 24, l’on regrette d’ailleurs la personnalisation d’«un litige commercial entre deux [entités] morales».

La chaîne qui au départ avait connu «des intempéries non irrémédiables» dans l’exécution du contrat avec son partenaire de l’époque, assure avoir entrepris des démarches pour régler le litige. «Les deux parties [avaient alors] donné mandat à leurs conseils respectifs d’organiser des séances de travail en vue de régler le différend à l’amiable. Toutefois, contre toute attente, monsieur Rekoula a choisi de personnifier ce litige en indiquant à l’opinion publique que madame Bigourd était la coupable de ses prétendus malheurs», raconte le média, tout en dénonçant «un dérapage excessif».

Aussi, Gabon 24 et sa directrice générale invitent le patron de 2B Winners à avoir un «comportement républicain» en saisissant les juridictions compétentes dès lors qu’il se sent lésé et estime qu’aucun règlement à l’amiable n’est plus envisageable.

Pour l’heure, Bernard Christian Rekoula est attendu à la Brigade Sud de Libreville qui lui a dressé deux convocations ces derniers jours. Sans nul doute pour s’expliquer sur l’affaire.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....