Discours à la nation du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba ce 21 mai 2020 (texte intégral)

Gabonaises, Gabonais, Mes chers compatriotes,

Alors que la Covid-19 continue de se propager dans notre pays comme partout ailleurs dans le monde, le Gabon vient de se doter d’un outil performant, inédit dans la sous-région. Un laboratoire en mesure de réaliser jusqu’à 10.000 tests covid-19 par jour, contre 700 environ à ce jour.

Opérationnel à compter de la semaine prochaine, ce laboratoire de haute technologie servira en priorité à notre pays et sera dirigé par des spécialistes nationaux. A terme, cette structure unique en Afrique Centrale accompagnera également nos pays frères du continent.

Je vous rappelle que notre stratégie sanitaire en matière de la Covid-19 repose sur trois piliers. Un, le dépistage massif de nos concitoyens. Deux, l’isolement en cas de tests positifs pour entraver la propagation du virus. Trois, le traitement au plus tôt des cas déclarés positifs pour assurer un meilleur taux de guérison.

Mes chers compatriotes,
Le virus continue de se transmettre au Gabon car la pandémie est désormais communautaire. C’est pourquoi j’en appelle à votre vigilance, mais aussi à votre sens de la responsabilité individuelle, collective et à votre civisme. Je vous demande à nouveau, pour votre protection et celle des autres, le strict respect des gestes barrières, de la distanciation physique, du port du masque obligatoire, et du lavage fréquent des mains.

Je vous le répète, tant qu’il n’y aura pas l’homologation d’un vaccin au niveau international, ce sont là nos meilleures et seules protections contre le virus.

Du fait de notre campagne de dépistage massif, notre pays connaît et connaîtra une augmentation continue du nombre de compatriotes déclarés positifs. Tous les pays qui ont mis en place une telle stratégie de dépistage massif ont connu le même phénomène du fait de la méthode utilisée. L’objectif de cette stratégie est bien évidemment pour chacun d’entre nous de connaître son statut virologique pour mieux se protéger et ainsi protéger les autres.

Tant à Libreville, qu’à l’intérieur du pays, je puis vous assurer que notre système sanitaire est outillé face à cette pandémie qui est croissante.

Toutefois, même si le virus continue de se propager, notre système sanitaire est tout à fait prêt. Le nombre de décès reste limité. Et celui des guérisons est chaque jour plus élevé. C’est une bonne nouvelle.

Cette bonne nouvelle, nous la devons à la qualité de nos infrastructures de santé, mais surtout à la qualité des hommes et des femmes qui les font vivre.

Je veux parler de tous les professionnels de santé qui font montre au quotidien de dévouement, de professionnalisme, d’abnégation au service de nos populations. Ils méritent tous notre reconnaissance. Nous leur devons gratitude et respect. C’est pourquoi une attention toute particulière doit leur être portée, notamment en cette période de crise sanitaire aigüe.

C’est dans ce sens que j’ai décidé que dans les prochains jours, nos personnels de santé verront leurs conditions de travail s’améliorer de manière significative. J’annonce ainsi, la mise en

place d’une « indemnité Covid-19 ». Spécialement créée pour récompenser leurs mérites, leurs efforts et, je dirais parfois même, le sacrifice qu’ils consentent pour nous tous.

A ces hommes et ces femmes, nous vous disons un grand merci !

Gabonaises, Gabonais,
Je voudrais avoir une pensée pour toutes les familles qui ont perdu un proche du fait de cette pandémie.

Je partage leur douleur et leur exprime toute ma compassion. Qu’il me soit permis également de rendre un hommage tout particulier au Professeur Daniel Gahouma, pédiatre émérite, spécialiste reconnu, qui a fait partie des premières générations de brillants médecins de notre pays.

Homme discret et efficace, au service de ses patients, je saisis cette occasion, à travers lui, pour honorer l’ensemble de nos professionnels de santé disparus dans l’exercice de leurs fonctions.

Gabonaises, Gabonais, Mes chers compatriotes,
Je vous annonce que notre nouveau laboratoire d’analyses, qui réalisera comme je vous l’ai dit précédemment jusqu’à 10.000 tests de la Covid-19 par jour, portera son nom. Ce laboratoire, lui aussi symbole de l’excellence médicale de notre pays et dont nous pouvons tous être fiers, sera baptisé « Laboratoire Professeur Daniel Gahouma ».

Que Dieu vous bénisse. Que Dieu bénisse le Gabon. Je vous remercie.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....