Enseignement à distance : L’amère expérience des élèves de Mbigou

Les élèves de Mbigou, ville située dans la province de la Ngounié, éprouvent toutes les peines du monde à suivre les cours à distance. Entre l’absence de postes téléviseurs et les coupures de courant, l’expérience est tout sauf aisée.

Comme beaucoup le craignaient, le système de téléenseignement mis en place par le gouvernement pour contourner les contraintes imposées par le Covid-19 se heurte à certaines réalités dans l’hinterland. Il s’agit notamment de l’absence de postes téléviseurs dans certains foyers ou les coupures intempestives de courant. C’est le cas à Mbigou, ville située dans la province de la Ngounié.

«Certains élèves ici, n’ont pas de télévision chez eux et sont obligés, pour ceux qui le peuvent, de se rabattre chez les voisins. Par ailleurs, les cours qui passent à la télé, on ne les comprend pas vraiment bien : les professeurs expliquent vite et on n’a pas le temps de mémoriser et recopier de longues phrases, sans oublier qu’il n’y pas de rediffusion», a regretté une élève sur Gabon 1re.

Un véritable casse-tête pour les élèves de cette localité, dont près de 100 sont en classe d’examen, eux qui sont le plus concernés par le programme de téléenseignement initié par le ministère de l’Education nationale. «Nous avons au moins 600 élèves qui sortent des villages. Et dès que les cours ont été arrêtés le 14 mars, la population scolaire s’est vidée», a souligné le proviseur du lycée Amiar Nganga de Mbigou.

Selon Jean-Pierre Tsamba, dans certains villages il n’y a ni eau ni courant et le téléphone ne passe pas. «On se demande bien comment ces élèves qui sont dans ces villages, vont suivre les cours à distance. Là est tout le problème», s’est inquiété le chef d’établissement. Que faire dans ces conditions, à l’approche des examens de fin d’année, Mbigou n’étant pas la seule localité confrontée à cette amère expérience ?

Jean-Pierre Tsamba a proposé que les examens se basent sur les cours dispensés durant les deux premiers trimestres, avant l’avènement du Covid-19. «Si les concepteurs des épreuves touchent les progressions prévues pour le 3e trimestre, il y aura un réel problème», a-t-il conclu. Un nœud gordien que le gouvernement a intérêt à dénouer pour le bien des élèves.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....