Le Gabon ne lâche pas la chloroquine : Un pied de nez à l’OMS

Si l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a décidé récemment, à la suite de l’étude de The Lancet, de suspendre momentanément ses essais cliniques avec l’hydroxychloroquine, jugée inefficace et même dangereuse pour les patients Covid-19, les autorités sanitaires du Gabon ont choisi de poursuivre avec cette molécule pour soigner leurs malades, dont les guérisons se comptent par centaine.

Très peu s’y attendaient. Pourtant, cette fois le Gabon a décidé de ne pas suivre l’OMS qui a annoncé, lundi 25 mai, avoir suspendu les essais cliniques avec l’hydroxychloroquine qu’elle mène avec ses partenaires dans plusieurs pays, après la publication de l’étude de la revue scientifique britannique The Lancet parue trois jours plus tôt, et qui jugeait inefficace, voire nocif le traitement à base de chloroquine et d’hydroxychloroquine pour les malades du Covid-19. Les autorités sanitaires du Gabon annoncent quant à elles leur intention de poursuivre «avec précaution» le traitement à base de chloroquine.

La décision qui a été prise au terme d’une réunion présidée, jeudi 28 mai, par le ministre de la Santé à laquelle ont pris part les responsables des comités technique et scientifique chargés de la riposte contre le Coronavirus au Gabon se fonde sur le nombre sans cesse croissant des patients guéris, dont on dénombre 668 à ce jour. Néanmoins, en cas de nécessité, l’association Lopinavir/Ritonavir qui fait déjà partie du protocole thérapeutique national contre le Covid-19 «pourrait être une alternative à l’hydroxychloroquine», prévient le Copil.

Pour l’heure, les autorités sanitaires assurent qu’«aucun cas de décès lié à l’hydroxychloroquine [n’a] été notifié par les praticiens hospitaliers» depuis la découverte du tout premier cas de Covid-19 dans le pays. Toutefois, le comité scientifique mènera une étude chez des patients traités avec de la chloroquine «afin de savoir s’ils ont eu des problèmes de santé pendant la prise de ce traitement», indique le Dr Guy Patrick Obiang Ndong, porte-parole du Copil, qui soutient que «pour l’instant, le bilan du traitement à base d’hydroxychloroquine est satisfaisant dans notre pays».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Maduro donne 72 heures à l’ambassadrice de l’UE pour quitter le Venezuela

e président Nicolas Maduro a donné lundi 72 heures à la cheffe de la délégation de l'Union européenne à Caracas pour quitter le Venezuela,...

Le Gabon annonce ce mardi des nouvelles mesures de déconfinement

Le Porte-parole du comité national de lutte contre le Coronavirus au Gabon (COPIL), Dr Guy Patrick Obiang Ndong, a indiqué lundi lors du traditionnel...

Diffusion plus lente, mortalité bien plus faible, en Afrique, le coronavirus joue une partition singulière

La jeunesse de la population, les modes de vie et le faible taux de pathologies aggravantes devraient protéger le continent d’une montée en flèche...

Covid-19 : 5 provinces pour plus de 100 nouveaux cas journaliers

Après avoir franchi la barre des 5 000 cas le jeudi 25 juin dernier au Gabon, les chiffres de contamination au Covid-19 poursuivent leur évolution,...

Covid-19 : L’espace Schengen fermé aux ressortissants gabonais

Après un vote le 29 juin 2020, les frontières extérieures de l’espace Schengen vont être rouvertes dès le 1er juillet 2020 à quelques pays,...

Lisbonne se reconfine face au retour de l’épidémie de coronavirus

Après une poussée de nouveaux cas, le gouvernement portugais appelle les habitants de certains quartiers de la périphérie de Lisbonne au devoir civique de...

Suivez-nous!

1,331FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Maduro donne 72 heures à l’ambassadrice de l’UE pour quitter le Venezuela

e président Nicolas Maduro a donné lundi 72 heures à la cheffe de la délégation de l'Union européenne à Caracas pour quitter le Venezuela,...

Le Gabon annonce ce mardi des nouvelles mesures de déconfinement

Le Porte-parole du comité national de lutte contre le Coronavirus au Gabon (COPIL), Dr Guy Patrick Obiang Ndong, a indiqué lundi lors du traditionnel...

Diffusion plus lente, mortalité bien plus faible, en Afrique, le coronavirus joue une partition singulière

La jeunesse de la population, les modes de vie et le faible taux de pathologies aggravantes devraient protéger le continent d’une montée en flèche...

Covid-19 : 5 provinces pour plus de 100 nouveaux cas journaliers

Après avoir franchi la barre des 5 000 cas le jeudi 25 juin dernier au Gabon, les chiffres de contamination au Covid-19 poursuivent leur évolution,...

Covid-19 : L’espace Schengen fermé aux ressortissants gabonais

Après un vote le 29 juin 2020, les frontières extérieures de l’espace Schengen vont être rouvertes dès le 1er juillet 2020 à quelques pays,...